Vétérinaire par cher : comment réduire les coûts d’une prise en charge pour son animal de compagnie ?

Vivre aux côtés d’un ou plusieurs animaux de compagnie n’est pas sans conséquence, notamment financière. Ces aspects doivent être anticipés et évalués avant l’adoption d’un animal. La détention d’un animal implique des frais minimums en lien avec ses besoins vitaux ; alimentation et matériels divers (panier, gamelles, collier, harnais, laisse, cage de transport, terrarium, systèmes de chauffage et de suivi d’hygrométrie, brosses, shampooings, litières). Cela représente un coût incompressible facile à évaluer avant adoption. Concernant les frais de santé, les frais liés à la médecine préventive (calendrier de vaccination) sont également facilement évaluables. Votre vétérinaire pourra vous chiffrer cela en fonction de l’animal que vous souhaitez adopter. N’hésitez pas à lui demander conseil. Concernant les frais de santé imprévus, liés aux accidents de la vie qui peuvent arriver à tout moment, il est très difficile de les anticiper et, surtout, ces frais peuvent rapidement s’accumuler. Des solutions existent pour parvenir à faire soigner son animal de compagnie, quoiqu’il arrive.

Faire assurer son animal ; les assurances santé

De nombreuses compagnies d’assurance pour animaux ont vu le jour ces dernières années. De nombreux contrats sont proposés en fonction de votre animal et de vos besoins. Il s’agit de la seule solution fiable et responsable pour assumer financièrement son animal de compagnie comme il le mérite.

Vous pouvez également ouvrir un compte à l’adoption de votre animal et alimenter mensuellement ce compte pour mettre de l’argent de côté. Cet argent pourra alors servir à assumer des frais vétérinaires éventuels et imprévus.

Les services vétérinaires en ligne par téléphone ; des alternatives à certaines consultations en cabinet

Illicoveto propose un service de conseils vétérinaires en ligne et par téléphone. Cela vous permet d’avoir à tout moment un vétérinaire au bout du fil. Ce dernier vous apportera son expertise professionnelle face à une question que vous vous posez ou si vous souhaitez des conseils avant l’adoption d’un animal. Attention, la télémédecine vétérinaire n’est encore pas autorisée en France à l’heure actuelle. Le vétérinaire ne pourra donc pas poser de diagnostic ni prescrire un traitement à votre animal.

Les établissements qui affichent des coûts vétérinaires moindres ; les écoles vétérinaires et les dispensaires

Faire soigner son animal dans des écoles vétérinaires peut être une solution pour réduire un peu le coût des frais vétérinaires. Attention, cependant, il existe seulement quatre écoles vétérinaires en France, basées à Lyon, Toulouse, Alfort et Nantes et la différence de tarifs par rapport aux cliniques et cabinets vétérinaires privés n’est pas très importante.

Les dispensaires sont des établissements proposant des soins aux animaux des personnes les plus démunies. Il ne s’agit pas d’un service public. Les dispensaires ne reçoivent aucune aide de l’État et ne vivent que de dons. Des justificatifs de ressources et des documents d’identité doivent être présentés pour espérer être accepté.

Demander l’aide financière d’une association de protection animale

Certaines associations de protection animale peuvent, dans des cas très précis, apporter une aide financière pour la prise en charge d’un animal ayant besoin de soins. Attention, cela reste anecdotique et réservé à des situations financières très délicates. Il faut souvent faire l’avance des frais, monter un dossier administratif et fournir des justificatifs de ressources.

Devenir bénévole pour les refuges

Enfin, si vous êtes passionnés par les animaux mais que votre niveau de vie ne permet pas d’assumer tous les frais engendrés par toutes les bêtes que vous aimeriez adopter, pourquoi ne pas devenir bénévole pour des refuges ? En effet, les refuges ont besoin en permanence de personnes pour s’occuper des animaux abandonnés, pour les sortir, passer un peu de temps avec eux, les caresser, leur parler. Vous pouvez également devenir famille d’accueil pour un animal en attente de son adoption. N’hésitez pas à contacter les fourrières, refuges ou SPA proches de chez vous.

A propos de l'auteur

Marion Tissier - Docteur en Médecine Vétérinaire

Marion Tissier - Docteur en Médecine Vétérinaire

Le Docteur Marion Tissier travaille dans un Centre Hospitalier Vétérinaire depuis 2011, au sein d’un service de médecine interne des carnivores domestiques et NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie). Elle effectue également des remplacements réguliers dans un cabinet vétérinaire de montagne. Elle est la référente technique pour illicoVeto.
Marion Tissier - Docteur en Médecine Vétérinaire

Marion Tissier - Docteur en Médecine Vétérinaire

Le Docteur Marion Tissier travaille dans un Centre Hospitalier Vétérinaire depuis 2011, au sein d’un service de médecine interne des carnivores domestiques et NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie). Elle effectue également des remplacements réguliers dans un cabinet vétérinaire de montagne. Elle est la référente technique pour illicoVeto.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *