Le Typhus du chien

Le Typhus du chien

Le typhus du chien, connu aussi sous le nom de leptospirose, est la zoonose la plus répandue au monde. C’est une maladie bactérienne qui peut toucher toutes les races de chiens à tous les âges. Cette infection est transmissible à d’autres espèces animales et à l’homme.

Le leptospira, la bactérie responsable du typhus du chien

Le typhus du chien est dû à une bactérie appelée « leptospira » que l’on retrouve dans le sol et dans les eaux stagnantes. Les rongeurs, notamment les rats, sont les principaux animaux qui hébergent cette bactérie et contaminent l’environnement en urinant dans l’eau et sur le sol. Ces animaux portent en eux la bactérie sans être malades.

Les leptospiras pénètrent dans l’organisme du chien par voie orale ou par voie percutanée. Les sujets les plus exposés à cette maladie infectieuse sont les chiens de chasse et les chiens qui vivent en milieu rural. Cette pathologie est surtout courante dans les pays soumis à un climat tropical, comme l’Asie du Sud-Est, l’Amérique latine et la France outre-mer.

Quels sont les symptômes ?

Le typhus du chien peut se manifester sous plusieurs formes. En cas de gastro-entérite hémorragique, le chien présente des selles noires et des vomissements avec du sang. En cas de néphrite, l’animal passe par une phase de compensation qui l’incite à boire beaucoup d’eau. Cela est suivi par une phase de décompensation, c’est-à-dire une difficulté à uriner correctement. Dans ce cas, la mort peut survenir dans les 15 jours, si aucun traitement n’est administré.

Une forme ictéro-hémorragique peut aussi se présenter. Dans ce cas, le chien souffre d’un ictère avec des muqueuses rouges, des troubles de la coagulation puis une insuffisance rénale aiguë. L’animal peut succomber dans les 3 à 6 jours. Un autre symptôme encore plus redoutable, c’est l’insuffisance rénale aiguë avec une crise d’urée pouvant entraîner la mort en seulement 48 heures suite à une hypothermie.

Si la manifestation de la maladie survient de manière aiguë, le chien peut présenter une fièvre importante avec une température de 39,5 à 40 °C, ainsi qu’une déshydratation, des vomissements et de l’anorexie.

Le traitement et la prévention

Différents traitements antibiotiques peuvent être prescrits par le vétérinaire pour essayer d’éliminer les leptospiras. Une hospitalisation du chien est exigée pour traiter une insuffisance rénale par une perfusion. Malgré des traitements longs et intensifs, le taux de mortalité due au typhus du chien reste élevé.

Le mieux est de prévenir cette maladie bactérienne en procédant à la vaccination des chiens. La primo-vaccination s’effectue à l’âge de 2 mois, et ce en 2 à 3 injections à 3-4 semaines d’intervalle. Le rappel se fait tous les ans ou tous les 6 mois pour les chiens à risque.

En cas de doute, n’hésitez pas à prendre contact avec nos vétérinaires en ligne.