Qu'est ce que la teigne ?

Qu'est ce que la teigne ?

La teigne est une mycose causée par un champignon invisible à l’œil nu. Elle prolifère dans la peau et les poils du chat. Seuls 50% des félins touchés par la teigne présentent les signes cliniques, les autres sont des porteurs sains. Zoom sur les causes, manifestations et traitements de la teigne chez le chat.

Les causes et les symptômes

Microsporum canis est le nom utilisé du champignon qui est à l’origine de la teigne. Celui-ci est particulièrement résistant et peut survivre jusqu’à un an dans un environnement étranger. Les chats sont particulièrement concernés par ce mal microscopique. Le champignon Microsporum canis se propage en entrant dans des microlésions causées par les piqûres d’insectes.

Le chat peut contracter la teigne de plusieurs manières. Le contact avec un animal contaminé fait partie des causes possibles. La teigne peut également être transmise de l’homme au chat ou du chat à l’homme. La mycose se propage plus rapidement chez l’animal dont les défenses immunitaires sont faibles. Un excès de stress ou de nervosité, une alimentation déficiente ou des parasites digestifs augmentent aussi les probabilités de transmission de ce champignon.

La teigne est une maladie fongique et très contagieuse. Il faut ainsi se montrer particulièrement vigilant en cas de soupçon. Les symptômes de la teigne chez les félins sont faciles à repérer. Un chat contaminé peut présenter des zones localisées sans poils, des pellicules, des desquamations, des croûtes jaunâtres ou des “plaques de teigne“, accompagnées de démangeaisons marquées. Par ailleurs, certains chats atteints de teigne ne développent aucune lésion visible. Ce sont des porteurs asymptomatiques.

Diagnostic et traitements de la teigne chez le chat

Si vous observez les symptômes cités ci-dessus sur votre chat, il devient impératif de consulter un vétérinaire. Celui-ci va effectuer un bilan de santé de votre chat. Avant de poser son diagnostic, le vétérinaire est amené à réaliser deux types d’examen pour détecter la teigne.

  • Le test à la lampe de Wood, qui diffuse une lumière violette, sert à mieux voir les poils qui transportent le champignon Microsporum canis. En cas d’apparition de zones fluorescentes, le test est positif.
  • L’examen microscopique des poils est l’autre examen permettant de détecter la teigne. Les poils d’un chat contaminé sont pleins de lésions. De ce fait, l’infection est facile à identifier.

Deux traitements antifongiques sont à combiner pour traiter la teigne. La pommade permet de soigner les lésions causées par les démangeaisons. En parallèle, un médicament pris par voie orale va éradiquer la maladie.

Ces traitements sont fiables dans 99% des cas. La période de guérison peut durer plusieurs semaines. L’animal est considéré comme « guéri » lorsque deux cultures fongiques, effectuées à 15 jours d’intervalle, s’avèrent négatives. Et afin d’éradiquer définitivement le champignon, pensez à désinfecter de manière intégrale tous les lieux de passage de votre chat.

N’hésitez pas à contacter nos vétérinaires en ligne pour vous aider dans les démarches à suivre lorsque votre chat présente les symptômes d’infection de la teigne.