Réussir l'adoption de son chaton

Réussir l'adoption de son chaton

Vous venez d’adopter un chaton ? Donnez-lui le temps de prendre ses repères et tenez compte de ces quelques conseils pour l’aider à s’adapter à son nouvel environnement et réussir l’adoption.

Pensez à créer un espace de vie agréable pour votre chaton

L’adoption d’un chaton implique la mise en place de divers espaces comme :

  • L’espace pour ses repas : composé de deux gamelles (pour la nourriture et l’eau), celui-ci doit être aménagé dans un endroit paisible. Mieux vaut éviter certaines pièces de la maison telles que la salle à manger pour qu’il n’ait pas l’habitude de venir grignoter votre repas. Évitez également la pièce où se trouve sa litière.
  • Les espaces pour le repos : établissez de multiples nids douillets dans la maison : fauteuil, coussins, arbre à chat, etc. Il est aussi idéal de truffer l’univers de votre chaton de petits cartons, car ils aiment bien se cacher.
  • L’espace où se trouve la litière : celui-ci doit être placé dans un endroit tranquille et isolé, à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison.

Si votre chaton vient régulièrement se frotter contre les meubles ou vos jambes, c’est qu’il commence à se sentir à l’aise. Il dépose alors des phéromones territoriales, une sorte de marquage de son territoire.

Faites attention aux dangers pour le chat

Un chaton, c’est curieux, imprudent et téméraire. Lorsque l’on en accueille un, il faut veiller à toujours fermer les accès aux endroits où il pourrait s’électrocuter ou rester coincé comme le lave-vaisselle, le lave-linge ou le four. Pensez aussi aux fenêtres, surtout si vous vivez au bord d’une route.

Soyez attentif à d’autres dangers comme les plantes toxiques ou les fils électriques. En effet, la plupart des chatons aiment mordiller ces fils. Si votre chaton fait ses dents, n’hésitez pas à lui acheter des anneaux.

Consultation d’un vétérinaire, une étape obligatoire

Pour avoir des conseils fiables sur le développement comportemental, le sevrage et la santé de votre chaton, prenez rendez-vous auprès d’un vétérinaire. C’est d’ailleurs l’unique personne qualifiée pouvant vous fournir de vraies informations, notamment sur la prévention des maladies parasitaires, sur les vaccins et sur les manières d’identifier une anomalie de santé. Par ailleurs, si vous ne connaissez pas les antécédents de votre chaton, mettez au courant le vétérinaire pour qu’il fasse un bilan de santé complet. En cas de doute, vous pouvez également prendre contact avec nos vétérinaires en ligne pour chat.

Si le chaton est adopté à la SPA, il est probable que vous deviez le stériliser. Parlez-en également avec le vétérinaire.

Les documents que vous devez recevoir au moment de l’adoption’

Le refuge, l’association ou l’ancien propriétaire du chaton doit vous délivrer une attestation de cession ainsi que quelques documents sur le chaton, dont son carnet de santé où les dates de vaccination sont enregistrées, un certificat de bonne santé, une carte d’identification I-CAD à jour et un certificat de traçabilité I-CAD. Si le chaton porte une puce électronique ou un transpondeur, vous devez avoir en votre possession un certificat provisoire d’identification délivré avec l’I-CAD et rempli par le vétérinaire. Enfin, le passeport du chat est obligatoire si celui-ci est vacciné contre la rage à partir de l’âge de trois mois.

2 Réponses

  1. […] connaître la quantité de nourriture journalière à donner à votre chaton après sa naissance ou son adoption, déterminez son âge et son poids. La qualité et le type d’aliment sont des critères à […]

  2. […] stérilisation de votre chatte est aussi un bon moyen de limiter les naissances non désirées de chatons et de réguler les populations de chats libres. Sachez que cette stérilisation est une meilleure […]

Comments are closed.