Phase de mue et boules de poil

Phase de mue et boules de poil

Le printemps est la période de l’année pendant laquelle le chat perd ses poils en quantité abondante. Vous retrouverez une bonne moitié de son pelage sur vos canapés, vos moquettes ou vos tapis. À ce stade, votre compagnon à quatre pattes est en phase de mue.

Qu’est-ce que la mue du chat ?

La mue chez le chat désigne le renouvellement de son pelage. Cette phase se renouvelle naturellement chaque printemps. Elle est facilement reconnaissable en raison de la perte de poils abondante de l’animal.Votre félin se débarrasse ainsi de sa fourrure d’hiver. Durant cette étape, votre chat passe son pelage au léchage plus fréquemment pour faciliter sa chute.

Ces changements sont régulés par la lumière du jour et non par la température printanière. Ainsi cette mue peut parfois apparaître à l’automne.

Attention aux boules de poils

Durant cette période, le chat va ingurgiter de nombreux poils de sa fourrure. Cela va générer la formation de boules de poils dans son système digestif. Si la plupart des chats arrivent à bien les éliminer, d’autres n’y parviennent pas. Dans le second cas, le changement de pelage ralentit, voire s’arrête complètement. Durant cette période, votre chat peut présenter de nombreux symptômes qui peuvent parfois inquiéter ses propriétaires : vomissements, des constipations ou encore un léger appétit. Si ces signes ne s’apaisent pas au bout de quelques jours ou sont particulièrement aiguës, prenez contact avec un de nos vétérinaires pour chat.

Mue ou pelade ?

Une perte de poils uniforme indique qu’il s’agit d’une phase de mue. En cas de démangeaisons ou d’une perte de poils sur une partie du corps seulement, votre chat peut être en pleine gestation ou souffrir de carences alimentaires entraînant une pelade. L’avis d’un vétérinaire est alors indispensable.

Comment soulager votre chat lors de la perte de poils ?

Durant la phase de mue, votre chat mérite une attention particulière. Comme il passe beaucoup de temps à faire sa toilette, l’ingestion de poils est conséquente. Alors, pour l’aider à traverser cette étape plus facilement aidez-le à enlever ces poils morts en le brossant fréquemment. Le brossage concerne aussi bien les félins à pelage long comme à pelage court. Cette méthode réduit l’ingestion considérable de poils dans son estomac. Profitez également de ce petit moment de complicité entre maître et félin, pour lui apporter toute votre affection.

Les compléments vitaminiques peuvent aussi aider votre chat à se débarrasser des boules de poils avalées. Ces suppléments alimentaires favorisent l’élimination des poils ingérés et aident à améliorer la digestion, tout en prévenant leur accumulation dans l’estomac de l’animal.

Enfin, la présence de puces dans la fourrure de votre chat l’amène à se lécher beaucoup plus, ce qui implique aussi une ingestion de poils plus conséquente. Un traitement anti-puce avant la période de mue est une bonne solution.

2 Réponses

  1. […] des substances liquides actives. Elles aident à réguler l’organisme de l’animal, comme la pousse des poils, le rythme cardiaque, la régulation de la température du corps… Elles aident aussi au bon […]

  2. […] normalement après ce désagrément. La cause la plus fréquente des vomissements est liée aux boules de poils. Mettez de l’huile d’olive ou une noisette de beurre sur ses pattes, qu’il va […]

Comments are closed.