Œil qui coule chez le chat : causes, traitement et prévention

La production de larmes est un phénomène normal chez les mammifères. De façon physiologique, les larmes sont produites continuellement puis sont éliminées par évacuation au niveau des conduits lacrymaux, ce qui maintient une quantité stable de larmes sur les yeux. La présence de ces larmes sur la cornée permet de la protéger des agressions extérieures, d’évacuer les microorganismes qui viennent se déposer naturellement sur l’œil et qui pourraient causer une infection. Un œil qui coule signifie que la production de larmes en regard de l’œil est plus importante que la quantité de larmes évacuée par les conduits lacrymaux. Ces larmes peuvent conserver une couleur transparente mais également devenir purulentes ou d’aspect saigneux (teintées de sang). Ce symptôme s’accompagne souvent d’une modification de l’aspect des paupières et d’une coloration rouge des conjonctives ; on parle alors d’œil rouge.

Les principales causes d’écoulement oculaire chez le chat

Agression de la cornée

Dès que l’œil du chat se sent agressé, un mécanisme naturel entraîne une augmentation brutale de la production de larmes. Par conséquent, chez le chat, les yeux peuvent couler dès qu’ils sont exposés à un courant d’air important, à des poussières. Certaines races de chats dites « brachycéphales » aux yeux très globuleux ont des yeux très exposés aux agressions extérieures. Citons, par exemple, le Persan, le Bristish et l’Exotic Shortair. Ces chats ont des yeux qui coulent beaucoup, depuis leur naissance. Leur anatomie oblige à soigner l’hygiène de leurs yeux tout au long de la vie de l’animal.

Présence d’un corps étranger dans l’oeil

Il arrive parfois qu’un corps étranger vienne se loger sur la cornée et contre les conjonctives, ou dans le globe oculaire. Dans ce cas, si la production soudaine de larmes ne permet pas d’évacuer naturellement le corps étranger, il conviendra de le retirer mécaniquement.

Réaction allergique

Par réaction à des substances allergisantes (pollens, fumées toxiques, vapeurs de produit chimique), les yeux peuvent se mettre à couler et à rougir. En général, dans ce cas, les deux yeux de l’animal sont touchés et coulent.

Infection

En cas d’infection de la surface de la cornée, on observe un écoulement oculaire qui prend une coloration jaune à verte. On parle alors de conjonctivite infectieuse. Cela peut nécessiter la mise en place d’un traitement oculaire anti-infectieux.

Obstruction des conduits lacrymaux

Lorsque les conduits lacrymaux sont bouchés, les larmes ne peuvent plus être éliminées correctement. Par conséquent, les yeux coulent. Les conduits lacrymaux peuvent se boucher si un petit corps étranger se loge dans leur cavité ou en présence d’une tumeur.

Traitement d’un œil qui coule

Le traitement d’un œil qui coule dépend de la cause sous-jacente.

En présence d’une infection superficielle, le vétérinaire prescrira un collyre ou une pommade contenant un antibiotique à appliquer plusieurs fois par jour sur l’œil de l’animal et pendant plusieurs jours. Pour une conjonctivite d’origine allergique, des collyres ou des pommades contenant de la cortisone sont en général prescrits.

Pour retirer un corps étranger dans l’œil d’un chat, cela implique d’anesthésier a minima l’œil. Parfois, l’anesthésie locale n’est pas suffisante et une sédation complète de l’animal est nécessaire pour pratiquer une chirurgie. De plus, si le corps étranger a lésé une partie de la cornée ou des conjonctives, un traitement anti-infectieux, antalgique ou cicatrisant peut être nécessaire pendant quelques jours. Les lésions de la cornée sont douloureuses, pour l’animal comme pour l’homme.

Si votre chat a un ou les deux yeux qui coulent, le conseil que nous pouvons vous donner est, dans un premier temps, de nettoyer ses yeux avec du sérum physiologique stérile (disponible en pharmacie) et de compresses stériles. Si les symptômes persistent, s’aggravent ou si votre chat maintient ses yeux fermés, il est conseillé de consulter rapidement un vétérinaire. N’appliquez jamais un collyre ou une pommade oculaire de votre pharmacie à votre chat sans avis vétérinaire.

 

En cas de doute, notre équipe de vétérinaire en ligne pour chat se tient à votre disposition 24/24h, 7/7j.

A propos de l'auteur

Marion Tissier - Docteur en Médecine Vétérinaire

Marion Tissier - Docteur en Médecine Vétérinaire

Le Docteur Marion Tissier travaille dans un Centre Hospitalier Vétérinaire depuis 2011, au sein d’un service de médecine interne des carnivores domestiques et NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie). Elle effectue également des remplacements réguliers dans un cabinet vétérinaire de montagne. Elle est la référente technique pour illicoVeto.
Marion Tissier - Docteur en Médecine Vétérinaire

Marion Tissier - Docteur en Médecine Vétérinaire

Le Docteur Marion Tissier travaille dans un Centre Hospitalier Vétérinaire depuis 2011, au sein d’un service de médecine interne des carnivores domestiques et NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie). Elle effectue également des remplacements réguliers dans un cabinet vétérinaire de montagne. Elle est la référente technique pour illicoVeto.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *