La constipation chez le chat

La constipation correspond à une modification de l’aspect des selles qui sont plus sèches et plus dures que la normale, une diminution de la fréquence des défécations et une difficulté à déféquer.
Elle peut être simplement liée à un manque d’activité mais de nombreuses autres causes peuvent entrainer de la constipation. Un épisode isolé et de courte durée n’est pas alarmant, il peut être simplement lié à un changement alimentaire. En revanche, au-delà de 36 heures, une consultation vétérinaire est vivement conseillée. Nos vétérinaires en ligne répondent présents pour vous conseiller aux mieux sur la démarche à adopter en cas de symptômes de constipation chez votre chat.

Les causes provoquant une constipation chez le chat

On distingue plusieurs facteurs favorisants la constipation chez le chat ; les facteurs environnementaux, l’alimentation et certaines maladies.

Les facteurs environnementaux

La sédentarité, c’est-à-dire un mode de vie associé à une absence d’activité (chat d’appartement) et le surpoids constituent des facteurs de risque de constipation chez le chat. Un chat d’appartement et/ou un chat en surpoids aura donc plus de risques de présenter de la constipation. De la même façon, un environnement stressant, inadapté aux besoins du félin constitue une cause de constipation chez le chat. Par exemple, une litière trop peu régulièrement nettoyée ou la cohabitation de plusieurs animaux qui ne s’entendent pas bien dans un petit espace sont source de stress pour les chats

L’alimentation

Une alimentation contenant une quantité insuffisante de fibres entraîne également la constipation de même qu’un accès restreint à l’eau. En effet, un chat doit avoir de l’eau propre et fraîche à sa disposition, et cela en permanence, qu’il vive en intérieur ou en extérieur.

Les maladies à l’origine de constipation chez le chat

L’ingestion de boules de poils est un comportement normal et naturel chez le chat qui fait sa toilette mais, parfois, ces accumulats de poils peuvent ralentir le transit intestinal et générer de la constipation voir même des occlusions digestives dans de plus rares cas. Le brossage de votre chat est donc conseillé régulièrement et surtout en période de mue et chez les chats à poils longs.

Les maladies intestinales tels que le mégacôlon, la dysautonomie, le cancer du côlon ou la hernie périnéale peuvent induire de la constipation.
D’autres maladies non digestives comme l’insuffisance rénale chronique ou les atteintes de la moëlle épinière sont responsables de constipation chez le chat.

Comment soulager votre chat ?

Si votre chat est en bonne santé et ne présente pas d’autre symptôme que de la constipation, il vous est possible de changer temporairement son alimentation vers une alimentation plus riches en fibres. Pour cela des alimentations spécifiques existent et sont à la vente en cliniques vétérinaires ou sur internet. Sans changer son alimentation habituelle, vous pouvez également ajouter à ses croquettes ou à sa pâtée des dés de courgettes cuites avec un peu d’huile d’olive. Un changement alimentaire doit toujours s’accompagner d’une transition progressive vers le nouvel aliment à proposer et ce, sur plusieurs jours.

Les chats en surpoids doivent être mis au régime. Pour les chats trop sédentaires, le recours à des jeux, des distributeurs de croquettes ou encore l’adoption d’un autre congénère permet d’augmenter leur activité quotidienne et, par conséquent, leur dépense énergétique.
Le recours à des compléments alimentaires à base de paraffine permet également de gérer des constipation passagères ou liées à des boules de poils. Nos vétérinaires en ligne sont disponibles pour vous aider à trouver la solution la plus adaptée pour votre chat.
Une constipation associée à d’autres symptômes (perte d’appétit, modification de comportement, augmentation de la prise de boisson, vomissements, fièvre, etc.), justifie de présenter votre animal à un vétérinaire. Ce dernier pourra être amené à réaliser des examens complémentaires à la recherche d’une maladie sous-jacente, à prescrire un laxatif ou encore à effectuer un lavement rectal sous anesthésie si la constipation de votre animal est trop sévère pour être résolue avec un traitement médicamenteux.

A propos de l'auteur

Marion Tissier - Docteur en Médecine Vétérinaire

Marion Tissier - Docteur en Médecine Vétérinaire

Le Docteur Marion Tissier travaille dans un Centre Hospitalier Vétérinaire depuis 2011, au sein d’un service de médecine interne des carnivores domestiques et NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie). Elle effectue également des remplacements réguliers dans un cabinet vétérinaire de montagne. Elle est la référente technique pour illicoVeto.
Marion Tissier - Docteur en Médecine Vétérinaire

Marion Tissier - Docteur en Médecine Vétérinaire

Le Docteur Marion Tissier travaille dans un Centre Hospitalier Vétérinaire depuis 2011, au sein d’un service de médecine interne des carnivores domestiques et NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie). Elle effectue également des remplacements réguliers dans un cabinet vétérinaire de montagne. Elle est la référente technique pour illicoVeto.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *