Epilepsie chez le chien

Qu’est-ce que l’épilepsie ?

L’épilepsie est une maladie nerveuse caractérisée par la survenue de symptômes neurologiques : les crises d’épilepsie (appelées également crises convulsives ou crises épileptiques). Ces crises peuvent avoir une origine sous-jacente (origine nerveuse ou non) ou être spontanées.

Est-ce grave ? Faut-il consulter en urgence ? Ne restez pas sans réponse avec nos vétérinaires joignables 24h/24 – 7j/7

Appelez un vétérinaire

Les raisons de la survenue de crises épileptiques

Les causes nerveuses

Parmi les causes nerveuses à l’origine de crises convulsives, on retrouve les tumeurs cérébrales, les traumatismes crâniens, l’hypertension intracrânienne, les méningites ou encore certaines malformations cérébrales congénitales.

Les autres causes

Les crises convulsives peuvent survenir suite à un déséquilibre sanguin tel que l’hypoglycémie, l’hypocalcémie ou l’hyperurémie. Elles peuvent également apparaitre chez des chiens atteints de shunts porto-systémiques (anomalies concernant le foie) ou chez des chiens ayant ingéré des produits toxiques.

L’épilepsie essentielle

Cette maladie n’est liée à aucune cause sous-jacente. Il s’agit d’une maladie nerveuse primaire qui se manifeste par des crises convulsives plus ou moins fréquentes et spontanées. En général, chez le chien, elle se déclenche entre 6 mois et 6 ans d’âge. Chez les chiens épileptiques, toute stimulation émotionnelle, visuelle ou auditive intense constitue un facteur de risque de déclenchement des crises convulsives.

Reconnaitre une crise d’épilepsie chez le chien : les symptômes

Les crises épileptiques peuvent être qualifiées de « complètes » ou de « partielles ».

Les symptômes d’une crise complète sont très impressionnants et facilement reconnaissables : perte de connaissance, tremblements généralisés et incontrôlés, mouvements de pédalage, claquements des mâchoires. Il arrive souvent que l’animal urine, défèque ou vomisse pendant une telle crise.

Les crises convulsives partielles sont plus difficiles à identifier. Il peut s’agir de simples tremblements, d’un changement de comportement brutal ou de contractions des muscles de la face (paupières, oreilles, babines).

Quels sont les risques d’une crise d’épilepsie prolongée ou non traitée ?

Les crises convulsives constituent de véritables cercles vicieux. Si elles ne sont pas immédiatement traitées et qu’elles durent plusieurs minutes, elles peuvent entrainer des dommages irréversibles sur le cerveau du chien. Plus les crises durent, plus elles favorisent le déclenchement d’autres crises, fréquentes et rapprochées.

Contrôler et prévenir l’épilepsie chez le chien

La mise en évidence d’une crise suspecte chez un chien doit motiver une visite chez le vétérinaire. La réalisation de vidéos permettant de filmer les crises constitue une aide au diagnostic. Si une ou plusieurs crises convulsives sont diagnostiquées, des recherches doivent être mises en œuvre pour repérer une éventuelle cause sous-jacente, qu’il faudra alors traiter, en parallèle du traitement des crises convulsives à proprement parlé.

Les traitements de l’épilepsie canine

Le traitement de l’épilepsie canine passe par le traitement de la cause sous-jacente lorsqu’elle existe. La gestion des crises est permise par l’administration quotidienne d’un ou plusieurs médicaments à effet anticonvulsivant. Si vous êtes le propriétaire d’un chien épileptique, votre vétérinaire prescrira également à votre animal du diazépam. Il s’agit d’un médicament à effet anticonvulsivant immédiat, utilisable en urgence lorsque votre animal convulse à domicile, de façon à stopper la crise.

A propos de l'auteur

Marion Tissier - Docteur en Médecine Vétérinaire

Marion Tissier - Docteur en Médecine Vétérinaire

Le Docteur Marion Tissier travaille dans un Centre Hospitalier Vétérinaire depuis 2011, au sein d’un service de médecine interne des carnivores domestiques et NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie). Elle effectue également des remplacements réguliers dans un cabinet vétérinaire de montagne. Elle est la référente technique pour illicoVeto.
Marion Tissier - Docteur en Médecine Vétérinaire

Marion Tissier - Docteur en Médecine Vétérinaire

Le Docteur Marion Tissier travaille dans un Centre Hospitalier Vétérinaire depuis 2011, au sein d’un service de médecine interne des carnivores domestiques et NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie). Elle effectue également des remplacements réguliers dans un cabinet vétérinaire de montagne. Elle est la référente technique pour illicoVeto.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *