Coronavirus : contamination possible de nos animaux de compagnie ?

Vous reconnaissez le comportement de votre animal ?
Vous avez des doutes ?

Les animaux de compagnie peuvent-ils contracter le Coronavirus ? Eléments de réponse dans cet article.

Définitions nécessaires à cet article :

  • Contamination = présence du virus dans l’organisme d’un être vivant.
  • Infection virale = pénétration et multiplication d’un virus dans l’organisme d’un être vivant, à l’origine d’éventuels symptômes.
  • Zoonose = maladie ou infection qui se transmet naturellement des animaux vertébrés à l’Homme et vice-versa.
  • Sérologie = analyse du sérum (partie liquide du sang exemptée des cellules sanguines et facteurs de coagulation), axée sur la recherche et la quantification des anticorps.

Quels sont les faits connus ?

A l’heure actuelle, deux chiens et deux chats sont reconnus contaminés par le SARS-CoV2, virus responsable de la maladie appelée « Covid 19 ». Des prélèvements oraux et nasaux ont été fait et se sont révélés positifs. Seul un des chats a présenté des signes cliniques (perte d’appétit, diarrhée, vomissements, toux, respiration superficielle), avec une amélioration clinique en neuf jours, tandis que les autres animaux n’ont pas présenté de symptômes. Cependant, aucune consultation n’a été faite pour ce chat, permettant d’éliminer d’autres causes susceptibles d’être responsables des signes cliniques observés. Autrement dit, aucun lien n’a pu être fait entre les symptômes et la présence du virus dans l’organisme de ce chat. Une sérologie a été faite sur le premier chien contaminé et s’est révélée positive, ce qui est la preuve d’une infection réussie. Le lien entre tous ces animaux est la proximité avec leur propriétaire atteint de covid-19.

Conclusions possibles sur le risque zoonotique du SARS-CoV2 selon les données actuelles de la science :

  • Les chats et les furets surtout, possèdent des récepteurs à la surface de leurs cellules proches de ceux présents chez l’Homme, permettant la pénétration du virus. Ce qui veut dire que l’infection est possible. Ils sont d’ailleurs plus sensibles que les chiens.
  • Le danger de l’infection chez nos animaux de compagnie est pour l’heure considéré comme marginal chez les chiens et mineur chez les chats.
  • Le risque de contamination d’un animal par l’homme existe mais est faible. Il est surtout lié à la proximité étroite avec leur propriétaire infecté : exposition indirecte via l’environnement et le virus qui y est déposé par les expectorations humaines, ou exposition directe lors de contacts étroits à proximité de la face du propriétaire infecté.
  • Il n’y a pas suffisamment d’informations disponibles pour juger de la probabilité d’infection de l’Homme par l’animal. Cependant, la communauté scientifique s’accorde à dire qu’elle estime que la probabilité d’infection de l’Homme sera toujours beaucoup plus élevée via les contacts directs avec un autre humain infecté, ou via l’environnement contaminé que via un animal de compagnie.

Recommandations, par principe de précaution, en cas de présence d’animaux de compagnie dans un foyer avec des personnes atteintes du Covid-19 :

  • Confinement des animaux de compagnie dans l’habitation. Les chiens peuvent être sortis par une personne non malade, uniquement en laisse, en le gardant à distance des autres animaux et personnes, et en ramassant ses matières fécales.
  • Limiter au maximum les contacts entre la personne contaminée et l’animal de compagnie ou ses affaires (gamelles, laisse, collier/harnais, litière …).
  • Respect des règles d’hygiène : nettoyage et désinfection des mains, désinfection des surfaces
  • Votre animal ne doit pas forcément être lavé. Si vous souhaitez le faire, veuillez utiliser un shampoing adapté à son espèce uniquement.

En conclusion, je tiens à souligner l’extrême rareté de transmission du virus chez des animaux de compagnie à partir de patients humains contaminés. L’euthanasie ou l’abandon ne sont pas des solutions envisageables. Le plus important reste la nécessité de respecter des principes d’hygiène. N’oubliez pas que votre animal de compagnie reste un ami plutôt qu’un ennemi !

Vous pouvez vous tenir informé des dernières informations concernant vos animaux de compagnie sur la FAQ (Foire à questions) de l’AFSCA via le lien suivant : http://www.afsca.be/professionnels/publications/communications/coronavirus.asp, onglet « animaux de compagnie ».

 

Sources :

  • Risque zoonotique du SARS-CoV2 (Covid-19) associé aux animaux de compagnie : infection de l’animal vers l’homme et de l’homme vers l’animal. (Mandat du Comité scientifique fédéral en charge de la gestion de la pandémie de SARS-CoV2 en Belgique).
  • Chen, H. (2020). Susceptibility of ferrets, cats, dogs, and different domestic animals to SARS-coronavirus-2. Biorxiv.
  • Site Formavet.be, article « Coronavirus et animaux domestiques : les faits (31 Mars 2020)
  • Site de l’AFVAC.com

A propos de l'auteur

Elodie Losserand

Elodie Losserand

Vétérinaire diplômée de l’Ecole nationale vétérinaire de Toulouse en 2019, Elodie Losserand est passionnée de médecine et de comportement chez le chien et le chat. Toujours à l’écoute, elle aime partager ses connaissances avec autrui, c’est pourquoi elle a choisi d’être conférencière pour illicoVeto.
Elodie Losserand

Elodie Losserand

Vétérinaire diplômée de l’Ecole nationale vétérinaire de Toulouse en 2019, Elodie Losserand est passionnée de médecine et de comportement chez le chien et le chat. Toujours à l’écoute, elle aime partager ses connaissances avec autrui, c’est pourquoi elle a choisi d’être conférencière pour illicoVeto.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *