Torsion de l’estomac chez le chien : ce qu’il faut savoir sur ce danger mortel

Dr Sarah André

Dr Sarah André

Docteure Vétérinaire diplômée de l’École Nationale Vétérinaire de Nantes, je suis vétérinaire conseil chez illicoVeto depuis 2020.

La torsion de l’estomac est un syndrome plus communément appelé SDTE (syndrome dilatation-torsion de l’estomac) dans le jargon médical mais également connu sous le nom de « retournement d’estomac ». Cette maladie très grave, bien que rare, concerne le chien et représente une urgence vétérinaire ! Dès l’apparition des premiers symptômes il convient de se rendre en urgence chez son vétérinaire car le pronostic vital de l’animal est en jeu. Une torsion de l’estomac intervient dans la grande majorité des cas après la prise du repas. Cette maladie est plus fréquente chez les chiens de grands formats à thorax profond.

La torsion de l’estomac : de quoi s’agit-il ?

Un SDTE est dû à une accumulation de liquides et de gaz au sein de l’estomac provoquant alors sa dilatation, à la manière d’un ballon qui gonfle. L’estomac dilaté va ensuite tourner sur son axe dans le sens des aiguilles d’une montre en regardant le chien de derrière, pour occuper plus de place : c’est la torsion de l’estomac. Chez le chien, le ligament de soutien de l’estomac à la colonne vertébrale est lâche et permet donc ce mouvement. L’estomac étant tordu sur lui-même, son contenu se retrouve alors bloqué et ne peut pas sortir par des vomissements. Parfois, il peut y avoir une dilatation sans torsion qui s’en suit mais cela reste rare. Une torsion de l’estomac est très douloureuse et comprime le diaphragme et les vaisseaux sanguins. L’animal peut rapidement être en état de choc. Sans prise en charge par un vétérinaire, la mort peut survenir dans les 6 à 12 heures.

Les symptômes

Les symptômes d’une torsion de l’estomac apparaissent de manière brutale, très souvent à la suite d’une prise de repas. Ainsi, vous pourrez observer les signes cliniques suivants (ils ne sont pas tous observables) :

  • Nausées, chien qui essaie de vomir sans succès ;
  • Plaintes de douleurs, gémissements ;
  • Agitation ;
  • Salivation excessive et mousseuse ;
  • Difficultés à respirer ;
  • Ventre dilaté et tendu.

Vous avez un doute ? Échangez avec l’un de nos vétérinaires par mail, téléphone ou visio.

Quelles sont les causes d’une torsion de l’estomac chez le chien ?

Il faut tout d’abord bien avoir en tête que certaines races sont prédisposées à la torsion de l’estomac. Il s’agit des races géantes telles que le Dogue allemand, le Terre-Neuve, le Montagne des Pyrénées ou encore le Saint-Bernard mais aussi des grandes races comme le Berger allemand, le Braque de Weimar, le Doberman, le Rottweiler ou le Setter irlandais pour n’en citer que quelques-uns. Le Dogue allemand est la race la plus susceptible de faire un SDTE au cours de sa vie avec un risque de 37%. Il convient donc de prendre les mesures de précaution nécessaires avec ces races et de bien connaître les signes d’appel pour pouvoir agir le plus rapidement possible. Par ailleurs, les mâles et les femelles sont tous deux concernés au même niveau.

La cause d’une torsion de l’estomac reste toujours inconnue à ce jour. Certains facteurs qui perturbent la vidange de l’estomac peuvent être déclencheurs de cette maladie comme le stress ou un aliment inhabituel. La vidange ne pouvant s’effectuer correctement, du gaz et du liquide vont donc s’accumuler dans l’estomac provoquant sa dilatation puis sa torsion.

Il existe plusieurs facteurs de risques de faire une torsion de l’estomac chez le chien :

  • Le stress et l’anxiété ;
  • Chien âgé (entre 5 et 8 ans en moyenne pour un premier épisode de SDTE) ;
  • Chien qui a déjà fait une torsion de l’estomac ;
  • Chiens de la même famille (parents, frères et sœurs) qui ont déjà fait une torsion de l’estomac ;
  • Gamelle de nourriture surélevée ;
  • Croquettes très petites ;
  • Un seul gros repas par jour ;
  • Chien glouton qui mange un repas très rapidement ;
  • Chien qui boit une grosse quantité d’eau ;
  • Exercice physique, jeux directement après un repas.

Vous craignez une torsion de l’estomac chez votre chien ? Échangez avec l’un de nos vétérinaires par mail, téléphone ou visio.

Le traitement

La dilatation de l’estomac étant une urgence et le pronostic vital de l’animal étant en jeu, le vétérinaire va rapidement prendre en charge votre chien. Dans un premier temps, il va évacuer le gaz présent en réalisant une gastrocentèse décompressive : introduction d’une aiguille (un trocart) dans le ventre du chien pour atteindre l’estomac et faire évacuer le plus d’air possible par l’aiguille. Il est également possible de passer une sonde par la bouche du chien jusqu’à l’estomac pour évacuer le gaz et le liquide (sondage oro-gastrique). Ensuite, il sera peut être nécessaire de mettre le chien sous perfusion. En effet, la dilatation de l’estomac va entraîner une compression des gros vaisseaux à l’origine d’un déficit sanguin. Les tissus, qui ne sont alors plus suffisamment alimentés en oxygène, peuvent se nécroser.

Pour confirmer une torsion de l’estomac, une radiographie peut parfois être effectuée afin de constater la présence de gaz dans l’estomac et de voir s’il est seulement dilaté ou s’il est déjà tordu.

Pour connaître la gravité de l’état de l’animal, la lactatémie (taux de lactates dans le sang) est mesurée. En effet, une trop forte concentration de lactates dans le sang (hyperlactatémie) signifie une baisse du débit sanguin (hypoperfusion). Il n’y a donc pas assez d’oxygène qui arrive jusqu’aux tissus et un état de choc hypovolémique peut alors s’installer. Un suivi de cette lactatémie va permettre par la suite de connaître le pronostic de l’animal après sa prise en charge.

Une fois que l’état de l’animal le permet, une chirurgie sera effectuée pour replacer l’estomac s’il y a eu une torsion. Cette chirurgie va également permettre de constater ou non une nécrose de l’estomac et la traiter. Par ailleurs, il arrive que la rate soit déplacée en même temps que la torsion de l’estomac, elle sera donc remise en place également. Parfois, l’animal est tellement atteint qu’une euthanasie peut être réalisée. Dans la grande majorité des cas, après avoir remis l’estomac en place, une fixation de l’estomac pour prévenir les fréquentes récidives peut être réalisée, il s’agit d’une gastropexie. Cette opération est d’ailleurs parfois réalisée en prévention chez les races très sujettes à cette maladie, comme chez les Dogues allemands, au même moment que la stérilisation.

Il est important d’avoir en tête que le coût de la prise en charge d’un SDTE peut s’avérer élevé, autour de 1 000€ voire plus en fonction des complications.

À la suite de l’opération, le chien peut être gardé en hospitalisation durant quelques jours en fonction de son état avant la chirurgie et s’il présentait des troubles du rythme cardiaque.

Plusieurs précautions permettent de prévenir le risque de faire un épisode de SDTE. Outre la gastropexie préventive, il est recommandé de donner plusieurs petits repas quotidiens et de ne pas faire d’exercice ou de jeux directement après un repas.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email
1
id, vulputate, luctus Nullam ut libero tristique facilisis dolor. vel, Donec adipiscing