Torsion de l’estomac chez le chien :
ce qu’il faut savoir sur ce danger mortel

Dr Sarah André

Dr Sarah André

Docteure Vétérinaire diplômée de l’École Nationale Vétérinaire de Nantes.

La torsion de l’estomac est un syndrome plus communément appelé SDTE (syndrome dilatation-torsion de l’estomac) dans le jargon médical mais également connu sous le nom de « retournement d’estomac ». Cette maladie très grave, bien que rare, concerne le chien et représente une urgence vétérinaire ! Dès l’apparition des premiers symptômes il convient de se rendre en urgence chez son vétérinaire car le pronostic vital de l’animal est en jeu. Une torsion de l’estomac intervient dans la grande majorité des cas après la prise du repas. Cette maladie est plus fréquente chez les chiens de grands formats à thorax profond.

La torsion de l’estomac : de quoi s’agit-il ?

Un SDTE est dû à une accumulation de liquides et de gaz au sein de l’estomac provoquant alors sa dilatation, à la manière d’un ballon qui gonfle. L’estomac dilaté va ensuite tourner sur son axe dans le sens des aiguilles d’une montre en regardant le chien de derrière, pour occuper plus de place : c’est la torsion de l’estomac. Chez le chien, le ligament de soutien de l’estomac à la colonne vertébrale est lâche et permet donc ce mouvement. L’estomac étant tordu sur lui-même, son contenu se retrouve alors bloqué et ne peut pas sortir par des vomissements. Parfois, il peut y avoir une dilatation sans torsion qui s’en suit mais cela reste rare. Une torsion de l’estomac est très douloureuse et comprime le diaphragme et les vaisseaux sanguins. L’animal peut rapidement être en état de choc. Sans prise en charge par un vétérinaire, la mort peut survenir dans les 6 à 12 heures.

Les symptômes

Les symptômes d’une torsion de l’estomac apparaissent de manière brutale, très souvent à la suite d’une prise de repas. Ainsi, vous pourrez observer les signes cliniques suivants (ils ne sont pas tous observables) :

  • Nausées, chien qui essaie de vomir sans succès ;
  • Plaintes de douleurs, gémissements ;
  • Agitation ;
  • Salivation excessive et mousseuse ;
  • Difficultés à respirer ;
  • Ventre dilaté et tendu.

Vous avez un doute ?

échangez avec un vétérinaire rapidement

  • Par écrit
  • De vive voix
  • En vidéo
Parler à un vétérinaire

Quelles sont les causes d’une torsion de l’estomac chez le chien ?

Il faut tout d’abord bien avoir en tête que certaines races sont prédisposées à la torsion de l’estomac. Il s’agit des races géantes telles que le Dogue allemand, le Terre-Neuve, le Montagne des Pyrénées ou encore le Saint-Bernard mais aussi des grandes races comme le Berger allemand, le Braque de Weimar, le Doberman, le Rottweiler ou le Setter irlandais pour n’en citer que quelques-uns. Le Dogue allemand est la race la plus susceptible de faire un SDTE au cours de sa vie avec un risque de 37%. Il convient donc de prendre les mesures de précaution nécessaires avec ces races et de bien connaître les signes d’appel pour pouvoir agir le plus rapidement possible. Par ailleurs, les mâles et les femelles sont tous deux concernés au même niveau.

La cause d’une torsion de l’estomac reste toujours inconnue à ce jour. Certains facteurs qui perturbent la vidange de l’estomac peuvent être déclencheurs de cette maladie comme le stress ou un aliment inhabituel. La vidange ne pouvant s’effectuer correctement, du gaz et du liquide vont donc s’accumuler dans l’estomac provoquant sa dilatation puis sa torsion.

Il existe plusieurs facteurs de risques de faire une torsion de l’estomac chez le chien :

  • Le stress et l’anxiété ; 
  • Chien âgé (entre 5 et 8 ans en moyenne pour un premier épisode de SDTE) ; 
  • Chien qui a déjà fait une torsion de l’estomac ; 
  • Chiens de la même famille (parents, frères et sœurs) qui ont déjà fait une torsion de l’estomac ; 
  • Croquettes très petites ; 
  • Un seul gros repas par jour ; 
  • Chien glouton qui mange un repas très rapidement ; 
  • Chien qui boit une grosse quantité d’eau ; 
  • Exercice physique, jeux directement après un repas. 
  • Chien ayant précédemment subi une splénectomie (retrait de la rate). L’espace important créé dans la cavité abdominale suite à cette intervention prédispose l’estomac à se retourner plus facilement en cas de dilatation, même légère 

Vous craignez une torsion de l’estomac chez votre chien ? Échangez avec l’un de nos vétérinaires par mail, téléphone ou visio.

Le traitement

La dilatation de l’estomac étant une urgence et le pronostic vital de l’animal étant en jeu, le vétérinaire va rapidement prendre en charge votre chien.  

Dans un premier temps, il va placer votre animal sous perfusion afin de corriger l’état de choc, stabiliser l’état de votre animal et pouvoir réaliser des injections par voie intra-veineuse pour le tranquilliser. En effet, la dilatation de l’estomac va entraîner une compression des gros vaisseaux à l’origine d’un déficit sanguin. Les tissus, qui ne sont alors plus suffisamment alimentés en oxygène, peuvent se nécroser. 

Rapidement, une radiographie abdominale va être réalisée afin de confirmer le diagnostic, de déterminer si l’on est en présence d’une simple dilatation de l’estomac ou si celui-ci s’est déjà retourné. Par ailleurs, cet examen permet également de vérifier s’il existe d’autres anomalies à prendre en compte avant de décider de la prise en charge. En effet, les animaux présentant un SDTE sont souvent relativement âgés et il n’est pas rare de découvrir de manière fortuite un processus tumoral abdominal ou pulmonaire par exemple.  

En fonction du caractère d’urgence, il est également possible de réaliser une gastrocentèse décompressive. Il s’agit d’introduire une aiguille (aussi appelée trocart) dans l’abdomen de l’animal, au niveau de la zone dilatée, pour atteindre l’estomac et évacuer le plus d’air possible par l’aiguille. Cette pratique peut permettre de réduire l’état d’inconfort de l’animal ainsi que la mise en place de l’état de choc.  

Ensuite, la prise en charge va dépendre de l’état d’avancement de la torsion : 

  • Si la dilatation est simple, sans torsion, il est possible de passer une sonde par la bouche du chien jusqu’à l’estomac, sous anesthésie générale. On appelle cette technique le sondage oro-gastrique. Elle permet dans la plupart des cas, de résoudre la dilatation car le contenu de l’estomac (gaz, liquide, aliments) est intégralement expulsé. Au réveil, l’animal se sent nettement plus en forme et sa distension abdominale a disparu 
  • S’il y a torsion, une fois que l’état de l’animal le permet, une chirurgie sera effectuée pour replacer l’estomac. Cette chirurgie va également permettre de constater si l’estomac présente des zones de nécrose qu’il conviendra de retirer. Il arrive que la rate soit déplacée en même temps que la torsion de l’estomac, elle sera donc remise en place également. Parfois, l’animal est tellement atteint qu’une euthanasie devra être réalisée car le pronostic de récupération sera nul.  

À la suite de l’opération, le chien sera gardé en hospitalisation, sous surveillance médicale, durant quelques jours et une période de repos sera à respecter après le retour au domicile. 

Besoin de plus d'informations au sujet de la torsion de l'estomac chez le chien ?

échangez avec un vétérinaire rapidement

  • Par écrit
  • De vive voix
  • En vidéo
Parler à un vétérinaire

Comment éviter l’apparition d’un SDTE ? 

 Certaines races étant prédisposées comme nous l’avons vu, il est recommandé de réaliser une intervention chirurgicale préventive appelée « gastropexie ». Cette intervention consistant à suturer la paroi de l’estomac contre la paroi abdominale, limitant ainsi les mouvements de l’estomac même si celui-ci se dilate, peut avoir lieu lorsque l’animal est jeune, réduisant ainsi fortement les risques éventuels liés à une anesthésie générale. Il est de coutume de profiter de la stérilisation de l’individu pour réaliser cette intervention.  

 Elle peut également être pratiquée lors d’un épisode de SDTE nécessitant une prise en charge chirurgicaleafin d’éviter les récidives, ou au cours d’une intervention pour retirer la rate, si l’état de l’animal lui permet de supporter une anesthésie générale prolongée. 

 En pratique, à la maison, d’autres précautions peuvent être intéressantes à respecter : 

  • Fractionner la ration quotidienne en plusieurs petits repas 
  • Adapter la taille des croquettes à celle de votre animal afin d’éviter qu’il n’engloutisse sa ration très rapidement. Il existe également des gamelles destinées à ralentir l’ingestion des croquettes 
  • Maintenir votre animal au calme pendant quelques temps après le repas 
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email
30% de réduction
1 Bandana
1 T-shirt
1 Tote bag
10% de réduction
la livraison
gratuite
Jeu 100% gagnant !

illicoVeto c'est aussi une boutique en ligne d'aliments pour chien et chat.
Faites tourner notre roue de la chance et remportez des réductions, des goodies et des surprises… yeah !

  • Entrez votre email et cliquez sur le bouton.
  • Nos codes de réduction sont valables pendant 24h.
1
eget dictum facilisis mattis ut ipsum ut pulvinar