La teigne est une mycose causée par un champignon invisible à l’œil nu. Elle prolifère dans la peau et les poils de nombreux animaux, comme le chat et le chien. Cette maladie est importante à connaître et reconnaître car elle est très contagieuse et est transmissible à l’homme. Ainsi, la moitié des personnes en contact avec un chat infecté développent des lésions cutanées. Zoom sur les causes, manifestations et traitements de la teigne chez le chat.

Petit point sur le champignon de la teigne

La teigne, ou dermatophytose est une infection contagieuse qui peut toucher beaucoup d’animaux. Il existe plusieurs champignons responsables, dont 2 genres (Microsporum et Trichophyton) qui touchent différentes espèces. Chez le chat et le chien, la teigne est le plus souvent due à un champignon nommé Microsporum canis. Il est important de savoir que les chats semblent plus fréquemment infectés par la teigne que les chiens. Selon les études, il est également décrit que plus de 30% à plus de 50% des félins touchés par la teigne présentent des signes cliniques, les autres ne présentent aucun signe, ils sont porteurs sains. Les animaux jeunes, vivant en collectivité ainsi que certaines races (Persan, Jack Russel terrier, Yorkshire) sont plus prédisposés à la teigne. Certaines situations prédisposent aussi à l’infection par le champignon : certains médicaments immunosuppresseurs, une infection par des virus (FIV ou sida du chat, FeLV ou leucose féline), un stress, des carences alimentaires et la présence d’autres parasites comme les puces. Le champignon se développe dans la couche la plus superficielle de la peau, et également dans les poils en finissant par les fragiliser et les casser. On peut retrouver plusieurs formes de ce champignon : des filaments et des spores. La contagion peut se faire de différentes manières. Les animaux infectés, ainsi que les animaux dit « porteurs sains » sont une source d’infection. Un environnement contaminé à travers les couvertures, les brosses et colliers est source aussi de danger. Ces champignons peuvent survivre un an dans l’environnement et les poils des chats contaminés peuvent engendrer une contagion pendant 18 mois !

Les symptômes que l’on peut observer

La teigne est une maladie de peau, à l’origine de lésions sur le corps de l’animal. Il n’y a pas de signes cliniques généraux tels température ou fatigue, sauf en cas de complication. Il existe plusieurs formes cliniques différentes, mais dans la plupart des cas, on peut observer des lésions sur la peau souvent circulaires, qui s’étend de manière centrifuge et qui s’accompagnent d’une perte de poil (alopécie). Les principales zones du corps atteintes sont la tête et les extrémités. On peut observer, plus rarement, la présence de croûtes, une rougeur ou des points noirs (dit comédons). Attention, la teigne n’est pas une maladie qui occasionne un grattage excessif ! On n’observe un grattage excessif, ou prurit, uniquement si les lésions sont surinfectées par des bactéries, ou si l’animal est très sensible. Si vous observez des lésions similaires sur votre animal, prenez rendez-vous chez votre vétérinaire rapidement afin de confirmer le diagnostic et de commencer le traitement. Plusieurs examens complémentaires peuvent être entreprit :
  • Un test à la lame de Wood : certaines souches de Microsporum canis entrainent une fluorescence des poils infectés sous cette lampe
  • Un examen direct de la peau en regardant les poils, c’est un trichogramme, ou la peau, c’est un raclage cutané.
  • Des examens de laboratoire de culture du champignon pour un diagnostic définitif et l’identification du champignon en cause.

Vous avez un doute ?

échangez avec un vétérinaire rapidement

  • Par écrit
  • De vive voix
  • En vidéo
Parler à un vétérinaire

Traitements de la teigne

L’objectif du traitement est d’accélérer la guérison des lésions, supprimer le champignon de la peau et diminuer le risque de contagion. Le traitement associe trois volets : un traitement local, un traitement général et un traitement de l’environnement. Si d’autres animaux sont présents, il convient de les traiter aussi. Le traitement de la teigne est difficile et long. Il convient de traiter pendant au moins 4 semaines d’affilée. Certaines études recommandent de poursuivre le traitement jusqu’à l’obtention de deux cultures fongiques, effectuées à 15 jours d’intervalle, négatives.

Votre chat présente des symptômes d'infection de la teigne ?

échangez avec un vétérinaire rapidement

  • Par écrit
  • De vive voix
  • En vidéo
Parler à un vétérinaire
  BENSIGNOR E., DARMON-HADJAJE C., FAIVRE-COCHET N., GERMAIN P-A. Traitement des dermatophytoses du chien et du chat : proposition de référentiel du groupe d’étude en dermatologie des animaux de compagnie (GEDAC). Revue Vétérinaire Clinique. 2014, 49, 87‑92. MILON C. Principales dermatoses des animaux domestiques transmissibles à l’homme. 2010, 61-62, 66-70 p. POLACK B., TISSIER R. Cours ENVA, 2ème année - les dermatophytoses et les médicaments antifongiques. 2017,. VÉTÉRINAIRE.FR LP. La griséofulvine est prescrite à une dose supérieure à la notice - Le Point Vétérinaire n° 234 du 01/04/2003 [En ligne]. Le Point Vétérinaire.fr. s. d.,. [https://www.lepointveterinaire.fr/publications/le-point-veterinaire/article/n-234/la-griseofulvine-est-prescrite-a-une-dose-superieure-a-la-notice.html] (consulté le 6/6/19a). VÉTÉRINAIRE.FR LP. Un cas de dermatophytose à Microsporum canis - Le Point Vétérinaire n° 270 du 01/11/2006 [En ligne]. Le Point Vétérinaire.fr. s. d.,. [https://www.lepointveterinaire.fr/publications/le-point-veterinaire/article/n-270/un-cas-de-dermatophytose-a-microsporum-canis.html] (consulté le 6/6/19b).