Protéines dans l’alimentation du chien : tout ce qu’il faut savoir

Dr Clément Leroy

Dr Clément Leroy

Vétérinaire diplômé de l’École Nationale Vétérinaire de Toulouse. Ancien Interne et Ancien Chargé de Consultations en Médecine Interne, Urgences et Soins Intensifs de l'ENVT.

De nos jours, la question de la qualité de notre alimentation prend une place de plus en plus importante. Et pour les propriétaires d’animaux, il en va désormais de même en ce qui concerne la nourriture de leur compagnon. De nombreuses enseignes tentent de se démarquer en mettant en avant la composition de leurs produits et notamment l’origine des protéines présentes dans ceux-ci. Voici les clés pour bien choisir l’aliment de votre chien.

Protéines : qu’est-ce que c’est exactement ?

Les protéines sont des composés organiques constitués d’acides aminés reliés entre eux. Il existe 23 acides aminés et, étant donné qu’ils peuvent être reliés entre eux dans n’importe quel ordre, il existe une infinité de combinaisons (et donc de protéines) possibles.

Les acides aminés peuvent être divisés en deux groupes : les essentiels et les non-essentiels. Les acides aminés essentiels doivent absolument être apportés par l’alimentation quotidiennement car l’organisme est incapable de les synthétiser en quantité suffisante pour permettre au métabolisme de l’animal d’assurer ses besoins quotidiens. Les acides aminés essentiels varient d’une espèce à l’autre. Il y a 10 acides aminés essentiels chez le chien : la leucine, l’isoleucine, la valine, la lysine, la méthionine, la thréonine, le tryptophane, la phénylalanine, l’histidine et l’arginine.

Les acides aminés non-essentiels peuvent être produits par l’organisme mais leur présence dans l’alimentation signifie qu’une plus faible quantité d’acides aminés essentiels est requise pour le bon fonctionnement de l’organisme.

Les protéines font partie des nutriments essentiels à la santé de votre animal puisqu’elles constituent les éléments de construction de toute matière vivante (muscles, poils, …). Elles permettent les contractions musculaires, la croissance des tissus, la flexibilité des ligaments, tendons et cartilages, le transport et le stockage de l’oxygène par l’hémoglobine sanguine, etc… Elles jouent également un rôle important dans les équilibres hormonaux, dans les réactions chimiques impliquant des enzymes. Enfin, elles agissent comme la source d’énergie principale, le carburant de leur organisme.

Vous recherchez des protéines de qualité ?

Découvrez notre boutique d'aliments

  • Produits
    premium
  • Sélectionnés par
    nos vétérinaires
  • Origine 100%
    Française
Je shop

Où les trouve-t-on ?

Il existe des protéines d’origine animale et d’autres d’origine végétale.

Les protéines d’origine animale proviennent essentiellement des muscles et des abats peu ou pas valorisés dans l’alimentation humaine. Il peut s’agir de volaille (poulet, canard…), de bœuf, de porc ou encore de saumon.

Les protéines végétales utilisées dans l’alimentation chez le chien sont tirées des légumineuses, principalement les pois, les pois chiches et les lentilles. On retrouve également des protéines végétales provenant de céréales (maïs, blé, luzerne, soja, …) dont fait partie le gluten.

À quoi servent les protéines chez le chien ?

Il a été déterminé qu’un régime équilibré, riche en protéines animales, favorise une masse musculaire athlétique et contribue à la beauté du pelage.

Une carence en protéines va au contraire impacter tous les phénomènes cités dans le paragraphe 2, conduisant à une dégradation de l’état corporel de l’animal, de l’aspect de son pelage, de l’efficacité de son système immunitaire.

Enfin, si votre animal reçoit une alimentation déséquilibrée avec un apport protéique trop important, l’excès de protéines va être stocké sous forme de graisses et votre animal va avoir tendance à développer une prise de poids.

Quelle quantité de protéines un chien doit-il consommer ?

Toutes les protéines n’ont pas la même valeur biologique. Les protéines de haute qualité vont être plus facilement utilisées par l’organisme et produire moins de résidus. Les protéines d’origine végétale sont moins digestibles et ont une valeur biologique moins importante que les protéines d’origine animale.

Un aliment riche en viande aura un fort pourcentage en protéines d’origine animale, qui sont les plus adaptées au régime classique du chien.

Sur l’étiquette présentant la composition de votre aliment, les protéines brutes correspondent à la quantité de protéines mesurée de façon standardisée. Attention toutefois, cette valeur ne présage pas de la digestibilité ni de l’origine animale ou végétale de ces protéines. Il faudra donc prêter une attention particulière à la nature de ces protéines plus qu’à la quantité brute.

La quantité de protéines recommandée dépend de la race, de l’âge et du format de votre chien, mais dans tous les cas les valeurs affichées ne doivent être ni trop faibles ni trop élevées sous peine de conséquences sur l’état de l’animal. Un chien adulte à son poids optimal devrait recevoir, selon son activité, entre 3 et 6 g de protéines/kg de poids corporel tous les jours.

Pour plus de précision, il est recommandé de demander l’avis de votre vétérinaire. Il pourra vous recommander l’aliment le plus adapté et vous faire un calcul de la ration quotidienne à donner à votre chien.

Besoin de conseils nutritionnels pour votre animal ?

échangez avec un vétérinaire rapidement

  • Par écrit
  • De vive voix
  • En vidéo
Parler à un vétérinaire

Doit-on donner des compléments en protéines à son chien ?

Si la ration de votre animal est équilibrée et qu’il s’agit d’un aliment industriel (croquettes, pâtée), il n’est vraisemblablement pas nécessaire de complémenter votre chien.

En revanche, si vous optez pour une ration ménagère cuisinée à la maison, selon les recommandations et les quantités calculées par votre vétérinaire, il est indispensable d’utiliser un complément alimentaire pour un apport en protéines, vitamines et minéraux, afin de s’affranchir de toute carence.

Dans quels cas doit-on restreindre les protéines pour chien ?

Il existe très peu de situations médicales nécessitant de limiter l’apport en protéines. En règle générale, un apport protéique excessif est bien toléré par l’organisme à condition que celles-ci soient hautement digestibles.

Voici les 4 cas de figure justifiant de contrôler la quantité de protéines apportées à votre chien :

– Insuffisance hépatique : quelle qu’en soit la cause, un dysfonctionnement du foie va entraîner une mauvaise dégradation des protéines et avoir pour conséquence des troubles sur la digestion et l’état de santé global de votre animal

– Insuffisance rénale : le rôle du rein étant de filtrer le sang pour en éliminer les déchets par les urines, plus l’apport en protéines sera élevé, plus le rein aura à gérer les produits de leur dégradation et plus l’insuffisance rénale s’accentuera rapidement

– Obésité morbide : dans ce contexte, on va rechercher à faire maigrir l’animal afin d’éviter la survenue de pathologies liées à l’obésité. Or, comme nous l’avons vu, un excès d’apport protéique peut conduire à l’accumulation de tissu graisseux

– Animal senior : lorsque votre chien prend de l’âge, il dépense moins d’énergie en termes d’activité mais également de métabolisme. Ses reins et son foie peuvent aussi commencer à présenter des défaillances. L’apport de protéines doit ainsi être adapté à son statut de chien « senior ».

Êtes-vous sûr de lui donner la meilleure alimentation ?

Découvrez notre boutique d'aliments

  • Produits
    premium
  • Sélectionnés par
    nos vétérinaires
  • Origine 100%
    Française
Je shop
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email
30% de réduction
1 Bandana
1 T-shirt
1 Tote bag
10% de réduction
la livraison
gratuite
Jeu 100% gagnant !

illicoVeto c'est aussi une boutique en ligne d'aliments pour chien et chat.
Faites tourner notre roue de la chance et remportez des réductions, des goodies et des surprises… yeah !

  • Entrez votre email et cliquez sur le bouton.
  • Nos codes de réduction sont valables pendant 24h.
1
ut venenatis justo ipsum nunc Praesent eleifend