Mauvaise haleine chez le chien : que faire ?

Dr Sarah André

Dr Sarah André

Docteure Vétérinaire diplômée de l’École Nationale Vétérinaire de Nantes, je suis vétérinaire conseil chez illicoVeto depuis 2020.

On croit souvent à tort qu’un chien a, par nature, une mauvaise haleine. Or la mauvaise haleine, également appelée halitose, peut être un signe évocateur de problèmes bucco-dentaires (tartre, infection, dent cassée …) pouvant aboutir à de graves complications. Cela ne doit donc pas être pris à la légère. Heureusement, il existe plusieurs solutions préventives pour l’halitose et les problèmes bucco-dentaires. À savoir que chez le chien, en général, les dents de lait sont en place vers 8 à 10 semaines d’âge chez le chiot et les dents définitives aux alentours de 7 mois, qui sont au nombre de 42.

Les principales causes de la mauvaise haleine chez le chien

  • Le Tarte

    Chez les chiens, mais aussi chez les chats, la plaque dentaire se dépose quotidiennement sur les dents et les gencives. Cette plaque dentaire se compose de bactéries naturellement présentes dans la bouche de l’animal et de substances qu’elles produisent. Avec le temps et en l’absence de soins bucco-dentaires, elle va se solidifier en se minéralisant et ainsi former ce que l’on appelle du tartre, à l’origine de la mauvaise haleine. Le tartre va s’accumuler sur les dents mais aussi s’incruster sous les gencives. Ce dernier va emprisonner des bactéries pouvant être à terme à l’origine de graves complications.

  • L’alimentation

    La nature de l’alimentation est importante dans la prévention des problèmes bucco-dentaires. En effet, une alimentation humide (pâtée) favorise l’apparition de tartre et donc d’une potentielle mauvaise haleine. Une alimentation sèche (croquettes) va avoir léger un effet abrasif sur la plaque dentaire, par l’action de mastication, et ainsi empêcher son accumulation sur les dents. Certaines croquettes sont également spécialement conçues pour éviter l’apparition de problèmes bucco-dentaires ainsi que la mauvaise haleine. Elles ont un effet nettoyant sur les dents et permettent ainsi d’éviter la formation du tartre. Il est recommandé d’utiliser ces croquettes chez les chiens dont l’apparition de tartre est fréquente.

    Certains aliments non adaptés à votre chien peuvent aussi perturber sa flore digestive et être à l’origine d’une halitose. Par ailleurs, une mauvaise haleine passagère peut également survenir lorsqu’un chien mange quelque chose de mal odorant : des restes dans la poubelle, des excréments …

  • Une maladie

    • La maladie parodontale : Cette maladie se définit comme une affection due à l’installation progressive de tartre sur les dents du chien à l’origine d’une infection par des bactéries. Le tartre va également s’installer sous la gencive provoquant son inflammation (gingivite). Cette maladie peut aller jusqu’à déchausser les dents voire même, dans les cas les plus graves, atteindre les ligaments et os pour provoquer leur destruction. Elle peut très bien concerner plusieurs dents, voire toutes, comme une seule dent. La maladie parodontale n’est pas à prendre à la légère car une fois que les bactéries sont présentes dans la circulation sanguine, elles peuvent très bien aller se propager dans le reste du corps et être à l’origine de graves lésions (dans les reins, le cœur, les articulations …). Les petites races de chiens sont souvent les plus concernées par cette affection (Yorkshire, Caniche …) et plus particulièrement les chiens âgés ;

    • Une maladie qui ne concerne pas la bouche comme un diabète ou une maladie rénale peut aussi être à l’origine d’une mauvaise haleine.

    • Un problème au niveau des dents

      Au moment de la transition entre les dents de lait et les dents définitives, il peut également y avoir des affections bucco-dentaires. La persistance d’une dent de lait est possible tout comme l’apparition d’une dent définitive qui se positionne mal et qui peut alors engendrer des lésions de la bouche. Si vous avez un chiot, il est donc important de surveiller régulièrement l’apparition de ses dents définitives afin de pouvoir détecter un éventuel problème et consulter un vétérinaire.

      Parfois une dent peut se casser chez le chien à cause d’un choc, de jouets trop durs, de morceaux de bois ou bien même d’une chute. Il faut alors consulter votre vétérinaire. En général, la dent cassée est retirée sous anesthésie générale.

    Mon chien a mauvaise haleine : que puis-je faire ?

    Il faut avoir en tête qu’en cas de problème bucco-dentaire, le chien va moins exprimer de la douleur que chez les humains. Il n’est pas rare qu’ils continuent de manger normalement. La mauvaise haleine est alors un signe évocateur qui doit vous alerter. Si votre chien se laisse regarder la bouche, vous pouvez essayer de voir si une gingivite est présente. Vous apercevrez alors une gencive rouge et gonflée au lieu de sa couleur normale qui est rose. Vous pouvez également essayer de voir si vous apercevez du tartre sur les dents : plaques marrons à jaunes.

    Dans tous les cas, il ne faut pas hésiter à vous rendre chez votre vétérinaire qui lui seul pourra faire un diagnostic et écarter une éventuelle maladie.

    Un vétérinaire peut-il m’aider ?

    Oui, en cas de mauvaise haleine, il convient de vous rendre chez un vétérinaire afin qu’il examine la bouche de votre chien et fasse un diagnostic. Il peut être décidé de réaliser un détartrage. Comme chez le dentiste, il s’agit d’une technique qui vise à décoller le tartre par des ultrasons. Cependant, cela nécessite une immobilisation complète du chien et donc doit être réalisé sous anesthésie générale. Un polissage est réalisé à la fin pour que les dents soient lisses. Parfois, au moment du détartrage, les dents les plus mal en point doivent être retirées (extraction dentaire).

    Comment prévenir la mauvaise haleine chez mon chien ?

    Il est important de brosser régulièrement les dents de votre chien (3 fois par semaine voire au mieux au quotidien) avec une pâte sans rinçage spécialement conçue pour les chiens. Attention à ne jamais utiliser votre dentifrice pour laver les dents des chiens. En effet, cela pourrait être néfaste pour eux car ils ne recrachent pas la pâte comme nous le faisons. Voilà pourquoi il existe des pâtes pour animaux qui peuvent s’avaler sans danger. Ce brossage est indispensable pour prévenir l’apparition de tartre et de problèmes bucco-dentaires associés. Il existe également des doigtiers qui remplacent la brosse à dent et s’insèrent directement sur notre doigt pour le passer sur les dents du chien. L’idéal reste d’habituer le chien à ce qu’on lui brosse les dents depuis qu’il est chiot pour ne pas que cela soit désagréable pour lui et afin de faciliter le brossage.

    Si le brossage des dents s’avère difficile, d’autres solutions existent comme les sticks à mâcher. Non seulement le fait de mâcher diminue la production de tartre mais en plus ces sticks possèdent dans leur composition des éléments qui permettent de lutter contre l’apparition de la plaque dentaire.

    Enfin, il existe des solutions buvables directement diluables dans la gamelle d’eau de votre chien. Ces solutions existent également sous forme de poudre à déposer directement sur la ration de son animal.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email
1
ut vulputate, libero efficitur. ut luctus Praesent velit, id venenatis felis elementum