Définition du prognathisme

Chez les humains, comme chez les animaux, l’occlusion est le terme qui désigne le positionnement de la mâchoire inférieure par rapport à la mâchoire supérieure, ou, de façon plus précise, l’engrènement des dents supérieures avec les dents inférieures. Le prognathisme peut être défini pour la mâchoire supérieure ou inférieure lorsqu’elle est allongée par rapport à la normale. Communément, on parle de prognathisme pour un prognathisme inférieur. Le prognathisme inférieur est une anomalie de l’occlusion, caractérisée par une mâchoire inférieure plus longue. Par conséquent, lorsque les mâchoires sont en position fermée, les incisives inférieures se situent en avant des incisives supérieures.

Vous avez une question au sujet du prognathisme?

échangez avec un vétérinaire rapidement

  • Par écrit
  • De vive voix
  • En vidéo
Parler à un vétérinaire

Quels chiens sont concernés ?

Le prognathisme est une anomalie congénitale qui peut apparaitre chez tous les chiens. Toutefois, il existe des races prédisposées aux mâchoires inférieures prognathes. C’est le cas du Carlin, du Boxer, du Bouledogue français ou anglais par exemple. Cette anomalie existe également chez le chat et est toléré par certains clubs de race. Dans certaines races, l’hypertype prognathe est même recherché et obligatoire pour que l’animal puisse être considéré comme appartenant au standard de la race.

Quelles sont les conséquences du prognathisme sur la santé des chiens ?

Les animaux prognathes sont plus sujets aux problèmes dentaires de façon générale ; maladie parodontale, tartre, malposition dentaire, anomalies de nombre de dents. Le prognathisme, comme d’autres hypertypes, pose à certains des questions d’éthique. Est-il raisonnable de sélectionner des hypertypes esthétiques avec leur lot de problèmes de santé qui vont avec ? Le débat est ouvert.