La kératite superficielle chronique du chien est une maladie inflammatoire de la cornée, l’enveloppe la plus externe de l’œil qui est directement en contact avec l’air. C’est un dérèglement du système immunitaire, d’origine inconnue, qui serait à l’origine du déclenchement de la maladie. Cette affection atteint toujours les deux yeux et évolue de manière progressive.

L'atteinte oculaire est généralement aggravée par les rayons UV. Il est donc fréquent de constater une aggravation des symptômes ou une rechute de la maladie en été.

Chez les chiens atteints, la cornée, normalement lisse et transparente, présente un aspect rouge et irrégulier. Généralement, c’est la zone située au coin externe de l’œil, proche de la joue, qui est affectée en premier. Cependant, l’intégralité de la cornée peut être concernée dans les cas sévères.

Cette maladie n’est généralement pas douloureuse. Elle peut cependant conduire à une modification significative de la vision en l’absence de prise en charge médicale, en raison du développement de tissus de cicatrisation et de vaisseaux sanguins sur la cornée.

Il existe des traitements sous forme de collyres qui permettent de réduire l’activité du système immunitaire localement. On utilise généralement des collyres à base de corticoïdes mais l’emploi d’autres molécules (ciclosporine) peut parfois être nécessaire.

Si la perte de vision est trop handicapante, on peut également avoir recours à une chirurgie pour permettre à l’animal de retrouver une vue satisfaisante.

De manière préventive, il est recommandé de se procurer des lunettes de soleil adaptées aux chiens, afin de limiter les récidives pendant l’été.

Il n’existe pas de test génétique actuellement pour dépister cette maladie.