Bien prendre soin de son animal de compagnie pour lui éviter des problèmes de santé passe par plusieurs soins dont l’inspection et parfois le nettoyage de ses oreilles. Ce nettoyage n’est pas indispensable mais dès lors que l’on aperçoit des saletés aux niveau des oreilles, il convient de les nettoyer afin d’éviter l’apparition de certains troubles comme une infection ou une inflammation (otite) par exemple. Bien qu’un chat fasse régulièrement sa toilette seul, il ne peut pas se nettoyer l’intérieur des oreilles, c’est pourquoi ces dernières ont un mécanisme autonettoyant qui permet l’évacuation des saletés du conduit auditif vers l’extérieur. Il arrive cependant que certains chats aient besoin de votre aide pour évacuer ces saletés. Dans cet article, nous vous expliquons comment procéder.

Les oreilles du chat : une zone sensible

L’oreille du chat lui permet non seulement d’entendre en captant des sons mais également de maintenir son équilibre. Elle se divise en 3 parties : l’oreille externe, qui est composée du pavillon auriculaire et du conduit auditif qui est en forme de L avec une partie verticale puis une partie horizontale ; l’oreille moyenne, qui est située après le tympan et qui comprend la bulle tympanique et les osselets auditifs ; l’oreille interne qui comprend la cochlée qui a un rôle d’audition et le système vestibulaire qui a un rôle de régulation de l’équilibre. Lorsque tout va bien, les oreilles des chats éliminent naturellement les saletés qui sont présentes dans le conduit auditif en les évacuant vers l’extérieur par un mécanisme autonettoyant. Mais plusieurs problèmes peuvent survenir dans cette zone sensible comme une accumulation de cérumen due, la présence de parasites responsables de la gale d’oreille, une otite externe (inflammation du conduit auditif) ou encore la présence d’un polype. Par ailleurs, il est important de signaler que des troubles peuvent survenir lors de nettoyages trop fréquents des oreilles, il est donc important de les nettoyer uniquement lorsque vous constatez la présence de saletés.

Quel produit utiliser ?

Pour nettoyer correctement les oreilles de votre chat, vous devez vous munir d’un produit nettoyant auriculaire pour chats à usage vétérinaire. Vous trouverez ces produits en vente chez votre vétérinaire. N’hésitez pas à lui demander conseil sur le produit à utiliser chez votre chat. En effet, il n’est pas recommandé d’utiliser des solutions ou produits à usage humaine qui ne sont pas adaptés pour les animaux voire qui peuvent s’avérer nocifs pour eux.

Votre chat à les oreilles sales et une incertitude subsiste ?

échangez avec un vétérinaire rapidement

  • Par écrit
  • De vive voix
  • En vidéo
Parler à un vétérinaire
Vous aurez également besoin de coton ou bien de compresses. Attention, l’usage de coton-tige est à bannir car vous risquez d’enfoncer les saletés dans son oreille voire de lui perforer le tympan. Enfin, prévoyez également une friandise pour récompenser votre chat à la fin du nettoyage.

Comment nettoyer les oreilles de son chat ?

Il est important que votre chat soit disposé confortablement. Installez-le dans un endroit adéquat, sur une table ou bien sur vos genoux, et dans de bonnes conditions. Ce moment ne doit pas être désagréable pour votre chat, détendez-le en lui faisant les caresses, le stress doit être minimisé. N’hésitez pas à demander de l’aide à votre entourage pour vous tenir votre chat, tout en faisant bien attention à ne pas vous faire griffer. Vous pouvez envelopper votre chat dans une serviette pour éviter qu’il vous griffe. Une fois installé, saisissez délicatement une première oreille vers le haut. Puis, placez le flacon nettoyant correctement : la tête du flacon est à introduire dans l’oreille. Vous pouvez ensuite injecter une bonne pression de produit, il n’y a pas de risque de surdosage. Retirez le flacon et masser délicatement la base de l’oreille durant plusieurs secondes. Essuyez avec le coton ce qui coule et laissez le chat se secouer la tête pour bien faire évacuer les saletés. Pour terminer, essuyez les restes de saletés avec le coton. Faîtes de même avec l’autre oreille en veillant à nettoyer la tête du flacon entre les 2 oreilles. Enfin, récompensez bien votre chat à la fin avec caresses et friandises. À noter qu’il est recommandé d’habituer son chat dès son plus jeune âge à avoir ses oreilles manipulées. N’hésitez pas à regarder régulièrement les oreilles de votre chaton, même si elles sont propres, afin qu’il s’habitue à ce geste pour que le nettoyage soit plus facile. Regardez-lui les oreilles en lui faisant des caresses, gratouilles afin que ce moment soit perçu comme agréable par le chat.

À quelle fréquence nettoyer ses oreilles ?

Il n’existe pas de règle empirique concernant la fréquence à laquelle il faut nettoyer les oreilles de son chat. Comme nous l’avons vu précédemment, les oreilles s’auto-nettoient naturellement et il est donc important d’inspecter régulièrement les oreilles de votre chat pour voir si un nettoyage en complément est à effectuer ou pas. De plus, certains chats vont naturellement produire plus de cérumen que d’autres et auront donc besoin d’un nettoyage plus fréquent tandis que d’autres n’en auront jamais besoin. Par exemple, les chats vivant exclusivement en intérieur auront généralement besoin de nettoyages moins fréquents que ceux passant beaucoup de temps en extérieur et qui sont donc plus exposés aux saletés. C’est donc à vous en tant que propriétaire de vérifier régulièrement l’état de propreté des oreilles de votre chat et de les nettoyer au besoin.

Faut-il consulter un vétérinaire pour cela ?

Vous n’avez pas nécessairement besoin de consulter un vétérinaire pour nettoyer les oreilles de votre chat. Cependant, si votre chat ne se montre pas coopératif, il vaut mieux consulter votre vétérinaire, non seulement pour votre sécurité mais également pour la sienne.

Nous sommes là pour vous aider

échangez avec un vétérinaire rapidement

  • Par écrit
  • De vive voix
  • En vidéo
Parler à un vétérinaire
Par ailleurs, lorsque vous nettoyez les oreilles de votre chat, n’hésitez pas à bien les inspecter afin de voir s’il n’y a pas d’infection ou de corps étranger. Tout élément inhabituel doit être signalé à votre vétérinaire : excès de cérumen, odeur anormale, écoulements, sang, présence d’un corps étranger, douleur, lésions ou encore des croûtes. De même, si vous constatez que votre chat se gratte fréquemment les oreilles ou bien se secoue la tête, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire. Dans tous les cas, votre vétérinaire est votre référent qui saura vous orienter et détecter un problème de santé chez votre chat.