Mon chiot vomit : est-ce grave ?

Dr Marion Tissier

Dr Marion Tissier

Docteure Vétérinaire diplômée de l’École Nationale Vétérinaire de Lyon.

Les chiots peuvent être comparés à des enfants en bas âge ; au cours des premiers mois de leur vie, ils explorent un environnement qu’ils ne connaissent pas encore très bien, goûtent à tout, font des bêtises et apprennent parfois de leurs erreurs. Cette période « infantile » implique une surveillance importante de la part du propriétaire pour éviter que certaines bêtises ne deviennent de réelles catastrophes.

Les causes bénignes de vomissement chez le chiot

Voici une liste des principales causes de vomissements qui n’entrainent pas de répercussions graves sur l’état général de l’animal :

  • Les transports en voiture, train, bateau ou avion. En général, après quelques trajets, le chiot s’habitue et le mal des transports disparaît. Toutefois, si les vomissements liés au mal des transports posent des désagréments, le vétérinaire peut prescrire certains médicaments à effets anti-nauséeux.
  • Un changement d’aliment. Le passage à un nouvel aliment peut entrainer l’apparition de vomissements chez le chien. C’est pour cette raison qu’il est conseillé, quel que soit l’âge de l’animal, de réaliser des transitions alimentaires sur plusieurs jours en incorporant progressivement le nouvel aliment à l’ancien.
  • La présence de parasites digestifs. Les vomissements induits par la présence de parasites digestifs chez le chiot disparaissent en général après vermifugation. Attention cependant, en cas de parasitose massive chez certains très jeunes chiots, l’administration de médicaments antiparasitaires peut entrainer un choc par destruction brutale des parasites présents en grande quantité dans le tube digestif. Par conséquent, il convient toujours de demander conseil à un vétérinaire avant d’administrer certains vermifuges à un très jeune animal.
  • L’ingestion d’herbe, de certaines plantes ou de produits ménagers peu toxiques ou ingérés en petite quantité par le chiot. Attention, cependant, « c’est la dose qui fait le poison ». Les effets dépendent du type de plante ou de produit ingéré et surtout de la quantité ingérée.
  • Certains médicaments pouvant avoir des effets secondaires digestifs (ciclosporine, anti-inflammatoires, antibiotiques, antalgiques morphiniques). Il convient toujours de prévenir le vétérinaire en présence de symptômes anormaux chez un animal sous traitement. Le plus souvent, ces symptômes disparaissent à l’arrêt du traitement mais le vétérinaire peut être amené à modifier sa prescription pour poursuivre un traitement s’il est indispensable à l’animal.

Les causes graves de vomissements chez le chiot

Voici une liste non exhaustive de certaines causes graves de vomissements chez le chiot :

  • L’ingestion d’un toxique dangereux ou ingéré en grande quantité (plantes, produits ménagers, chocolat). Si votre chiot vient d’ingérer un toxique, il est possible de le faire vomir pour éviter une absorption trop importante du toxique par le tube digestif de l’animal et éviter certaines conséquences graves. Dans ce cas, contactez un vétérinaire rapidement, il pourra réaliser une injection pro-vomitive à votre animal.
  • Une obstruction intestinale. Le comportement exploratoire du chiot l’expose au danger d’ingérer des objets en tout genre (plastique, linge, caillou, etc.). Lorsque ces objets sont de taille importante ou de forme contondante, ils peuvent boucher l’estomac ou l’intestin, voire les perforer. Dans ce genre de cas, le vétérinaire réalisera une radiographie ou une échographie pour préciser le diagnostic. Une chirurgie sera alors indispensable pour retirer le corps étranger.
  • Un surdosage médicamenteux. L’administration d’une trop grande quantité d’un médicament, même adapté au chien, peut avoir de graves conséquences qui ne sont parfois pas décelables tout de suite. Les médicaments les plus connus à effets digestifs sont les anti-inflammatoires. Administrés à de fortes doses ou sur le long terme, ils peuvent entrainer l’apparition d’ulcères digestifs.
  • Une hépatite, une pancréatite, une pyélonéphrite, une insuffisance rénale,
  • Un cancer des voies digestives ou extra-digestives,
  • Certaines maladies infectieuses (leptospirose, parvovirose, salmonellose),
  • Certaines maladies nerveuses (syndrome vestibulaire, encéphalite).
  • Votre chiot vomit et vous êtes inquiet?

    échangez avec un vétérinaire rapidement

    • Par écrit
    • De vive voix
    • En vidéo
    Parler à un vétérinaire

Conduite à tenir face à des vomissements chez le chiot

Lorsqu’il reste occasionnel et sans répercussion sur l’état général de l’animal, le vomissement est un comportement non inquiétant chez le chien. Il est souvent le signe d’un désordre digestif mais, parfois, il peut être également le signe d’appel d’une maladie plus grave et plus complexe, pas forcément d’origine digestive.

En cas de doute, demandez conseil à un vétérinaire.


Découvrir notre dossier sur le vomissement chez le chien :


Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email
30% de réduction
1 Bandana
1 T-shirt
1 Tote bag
10% de réduction
la livraison
gratuite
Jeu 100% gagnant !

illicoVeto c'est aussi une boutique en ligne d'aliments pour chien et chat.
Faites tourner notre roue de la chance et remportez des réductions, des goodies et des surprises… yeah !

  • Entrez votre email et cliquez sur le bouton.
  • Nos codes de réduction sont valables pendant 24h.
1
ut elit. elementum consectetur eleifend libero Praesent nunc vulputate,