Mon chien a perdu l’appétit et vomit fréquemment : quels soins apporter ?

Dr Marion Tissier

Dr Marion Tissier

Docteure Vétérinaire diplômée de l’École Nationale Vétérinaire de Lyon.

Pour un chien, la perte d’appétit avec ou sans vomissement est un mauvais signe qui devrait alerter son maître. De nombreux symptômes peuvent être anorexigènes pour les chiens, tout comme plusieurs raisons peuvent causer des vomissements. Dans les deux cas, seul le vétérinaire peut établir un bon diagnostic et prescrire des soins adaptés.

Vous êtes inquiet ?

échangez avec un vétérinaire rapidement

  • Par écrit
  • De vive voix
  • En vidéo
Parler à un vétérinaire

Quelles sont les causes possibles de vomissements chroniques chez le chien associés à une perte d’appétit ?

On entend par vomissements chroniques, la présence de vomissements datant depuis plus de trois semaines chez le chien.

Causes bénignes

Une alimentation de mauvaise qualité ou qui ne convient pas à un chien peut provoquer des vomissements chroniques éventuellement associés à une perte d’appétit. Certains chiens ont des systèmes digestifs sensibles et ne tolèrent que certains aliments très spécifiques. Il peut donc être nécessaires de tester successivement différents aliments avant de trouver le bon. En ce qui concerne l’alimentation des animaux domestiques tels que le chien et le chat, on trouve beaucoup d’informations pas toujours très pertinentes sur internet. Il est facile de s’y perdre ou de se laisser convaincre par certains discours qui n’ont parfois aucun fondement scientifique. Pour toute question relative à l’alimentation, prenez conseil auprès de vétérinaires. Certains vétérinaires sont même spécialisés en nutrition animale et proposent d’analyser la composition des croquettes ou pâtées que vous proposez à votre animal pour vous dire si elle convient ou non.

Êtes-vous sûr de lui donner la meilleure alimentation ?

Découvrez notre boutique d'aliments

  • Produits
    premium
  • Sélectionnés par
    nos vétérinaires
  • Origine 100%
    Française
Je shop

De même, un changement alimentaire trop brutal peut entrainer l’apparition de vomissements chez le chien. C’est pour cette raison qu’il est conseillé, quel que soit l’âge de l’animal, de réaliser des transitions alimentaires sur plusieurs jours en incorporant progressivement le nouvel aliment à l’ancien.

Certains médicaments peuvent avoir des effets secondaires digestifs (ciclosporine, anti-inflammatoires, antibiotiques, antalgiques morphiniques). Si votre chien est sous traitement, il convient toujours de prévenir le vétérinaire en présence de symptômes anormaux. Le plus souvent, ces symptômes disparaissent à l’arrêt du traitement mais le vétérinaire peut être amené à modifier sa prescription pour poursuivre un traitement s’il est indispensable à l’animal.

Causes plus graves

Des vomissements chroniques s’accompagnant d’une perte d’appétit chez le chien peuvent être le signe d’appel d’une maladie digestive, extra-digestive, métabolique ou hormonale grave. Les causes sont nombreuses. Nous listons ici les plus fréquemment diagnostiquées chez le chien ;

  • Un corps étranger coincé ou irritant les voies digestives. Il peut s’agir d’un os, d’un fragment de plastique ou d’un tissu avalé par le chien parfois plusieurs jours ou plusieurs semaines auparavant. L’animal vomit parce que le corps étranger provoque une irritation sur la muqueuse du tube digestif ou parce qu’il obstrue les voies digestives. Le traitement de cette affection consiste en une endoscopie interventionnelle ou, lorsque le corps étranger se situe au-delà de l’estomac, d’une chirurgie qui consiste à aller ouvrir le tube digestif et retirer le corps étranger. Dans tous les cas, une anesthésie générale de l’animal est nécessaire.
  • Les maladies inflammatoires du tube digestif. Le diagnostic de ces maladies se fait par biopsies réalisées par endoscopie ou par laparotomie. Des traitements médicamenteux et une alimentation spécifique, souvent qualifiée d’ « hypoallergénique » sont nécessaires au long court et pour atténuer les symptômes.
  • Les cancers des voies digestives. Ils peuvent toucher tous les organes du tube digestif : cavité buccale, estomac, intestin, colon. En général, lorsqu’un chien est touché par un cancer, il maigrit rapidement. Mais, il peut parfois être difficile de repérer un amaigrissement en début d’évolution ou sur un chien à poils longs notamment.
  • L’insuffisance rénale. Il s’agit d’une maladie chronique qui touche les reins. La fragilisation des reins chez un chien peut être la conséquence de maladies infectieuses telles que la leptospirose ou la leishmaniose, de calculs, de toxiques, d’un cancer rénal ou encore d’une infection chronique des reins (pyélonéphrite). Cette maladie, lorsqu’elle est chronique est en général irréversible. Elle évolue lentement et s’accompagne de vomissements et de diarrhées chroniques, d’une augmentation de la prise de boisson et d’une perte d’appétit.
  • Les atteintes du foie, cancéreuses ou non. Quelles que soit les atteintes hépatiques (hépatite, maladies de la vésicule biliaire, cancer hépatique), elles provoquent en général des vomissements et des nausées chez le chien.
  • La maladie d’Addison. Il s’agit d’une maladie hormonale liée à un déficit de production en hormones corticostéroïdes par les glandes surrénales. C’est une maladie relativement peu fréquente, parfois difficile à diagnostiquer et qui nécessite un traitement à vie.
  • Les pancréatites. Le pancréas est un organe qui intervient dans la digestion en produisant des sucs pancréatiques. Cet organe peut s’inflammer ; on parle de pancréatite. Il s’agit d’une maladie qui provoque une douleur abdominale forte, des vomissements et une perte d’appétit. Une alimentation hyperdigestible et pauvre en graisses est en général nécessaire chez le chien pour éviter les rechutes.

En présence de vomissement, la perte d’appétit est-elle un facteur aggravant ?

La perte d’appétit, également appelée dysorexie dans le jargon médical, va s’accompagner, plus ou moins rapidement d’un amaigrissement puisque l’animal s’alimente en moindre quantité par rapport à ses dépenses énergétiques. En présence de vomissement, ce symptôme supplémentaire est un facteur aggravant qu’il faut prendre en compte. En effet, il convient de s’inquiéter plus rapidement de vomissements s’accompagnant d’une perte d’appétit.

Prise en charge des vomissements chroniques chez le chien

Le traitement des vomissements chroniques chez le chien dépend de la cause sous-jacente identifiée. Des examens complémentaires sont souvent nécessaires pour préciser l’origine des symptômes ; prises de sang, échographie abdominale, etc. En plus de médicaments, de nombreuses affections à l’origine de vomissements chroniques chez le chien nécessitent le recours à un aliment spécifique. Sur le long terme, pour éviter tout risque de rechute, il convient de bien respecter les traitements et le régime alimentaire prescrits par le vétérinaire.

Les médicaments à effet anti-vomitif chez le chien se présentent sous la forme de comprimés, de sirops ou de formes injectables.


Découvrir notre dossier sur le vomissement chez le chien :


 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email
30% de réduction
1 Bandana
1 T-shirt
1 Tote bag
10% de réduction
la livraison
gratuite
Jeu 100% gagnant !

illicoVeto c'est aussi une boutique en ligne d'aliments pour chien et chat.
Faites tourner notre roue de la chance et remportez des réductions, des goodies et des surprises… yeah !

  • Entrez votre email et cliquez sur le bouton.
  • Nos codes de réduction sont valables pendant 24h.
1
elit. justo risus. elit. eget tempus sed