La présence de vomissements chez le chat est un symptôme pouvant être expliqué par de multiples causes, qui ont un caractère plus ou moins urgent. Ils peuvent être d’apparition récente et brutale, ou alors chroniques.

Besoin de plus d'information sur les vomissements chez le chat ?

échangez avec un vétérinaire rapidement

  • Par écrit
  • De vive voix
  • En vidéo
Parler à un vétérinaire

Vomissements ou régurgitations ? 

La première chose importante est d’être sûr que votre chat vomit et non pas régurgite. Dans le premier cas, vous pouvez l’observer faire des efforts abdominaux avant de vomir. Si ce n’est pas le cas, votre chat présente des régurgitations et je vous invite à lire l’article « Mon chat régurgite : pourquoi ? ».

Les principales causes de vomissements

Les vomissements peuvent être causés par des problèmes digestifs liés à une inflammation de l’estomac (appelée « gastrite »), aigue ou chronique. Cette dernière peut être causée par :
  • Un corps étranger : ingestion d’un objet non alimentaire, formation d’une boule de poils suite au toilettage qui va venir se bloquer au niveau de la sortie de l’estomac et donc empêcher l’avancée du bol alimentaire, ...
  • Des parasites intestinaux, des infections bactériennes ou virales
  • Une intolérance/allergie ou une indiscrétion alimentaire, un déséquilibre dans la ration de votre chat. 
L’inflammation peut également être induite par l’administration d’un traitement antibiotique ou anti-inflammatoire. En effet, l’administration d’anti-inflammatoire doit être faite simultanément avec le repas pour éviter l’apparition d’ulcère gastriques. L’ingestion d’une substance toxique peut également provoquer une gastrite. Les vomissements seront alors d’apparition brutale, et un signal d’alerte.  Les vomissements peuvent également être liées à une maladie plus générale, ne mettant pas en jeu l’appareil digestif comme par exemple : 
  • Une inflammation du pancréas
  • Une insuffisance rénale aigue ou chronique
  • Une insuffisance hépatique
  • Une pathologique endocrinienne fréquente du « vieux chat » : l’hyperthyroïdie
  • Toute masse comprimant le tube digestif.

Votre chat vomit : les signes à surveiller.

Il est important d’observer l’état général de votre chat : toute baisse d’appétit, abattement, fièvre ..., doit être des signaux d’alerte. Vous devez dans ces cas-là consulter votre vétérinaire sans délai Il faut savoir décrire le vomi de votre chat : couleur, liquidien ou mousseux, présence de contenu alimentaire ou non, présence de sang... La présence de sang doit être un critère d’alerte. Il est important de noter la fréquence des vomissements, et notamment s’alerter d’une augmentation de celle-ci.  Il vous faut noter la présence d’autres signes comme une diarrhée, une douleur abdominale, une augmentation de la prise de boisson, des troubles urinaires ...  Si votre chat présente une pathologie connue expliquant des vomissements chroniques, il sera important de surveiller la fréquence d’apparition de ceux-ci ainsi que le poids de votre chat. Si un amaigrissement ou une augmentation de la fréquence sont observés, une consultation sera nécessaire.

Vous êtes inquiet ?

échangez avec un vétérinaire rapidement

  • Par écrit
  • De vive voix
  • En vidéo
Parler à un vétérinaire

Que faire si mon chat vomit ? 

Si votre chat vomit, il faut ramasser ses vomissures pour limiter les nausées liées à l’odeur. Si son état général est bon, vous pouvez lui faire une diète de 24h et voir si les vomissements s’arrêtent. Si ce n’est pas le cas ou si son état général est dégradé, il sera nécessaire de consulter votre vétérinaire pour comprendre pourquoi il vomit. La plupart du temps, une consultation sera utile pour la prescription d’un anti-vomitif.  En cas de vomissements chroniques, une consultation sera nécessaire pour explorer et résoudre, si cela est possible, la cause sous-jacente.