La cataracte héréditaire est une maladie caractérisée par l’opacification du cristallin, structure comparable à une lentille située à l’intérieur de l’œil, à l’origine d’une perte de vision progressive.

Les premiers signes apparaissent généralement lorsque le chiot est âgé de quelques mois. On observe alors un aspect bleuté de l’œil. La cataracte héréditaire conduit irrémédiablement à une perte de vision majeure vers l’âge de 2-3 ans.

La perte de vision peut provoquer une désorientation importante et de l’anxiété. Le chien peut alors se cogner contre des obstacles et/ou présenter des changements de comportement (prostration, agressivité…).

L’évolution de la maladie étant très progressive, les autres sens de l’animal, comme l’ouïe et l’odorat, se développent et lui permettent d’être parfaitement à l’aise dans un environnement familier, dans la plupart des cas. Les symptômes ne seront alors observés qu’en cas de changement d’environnement.

Le traitement de la cataracte héréditaire est chirurgical et permet à l’animal de retrouver une vision correcte. Le cristallin atteint est retiré et remplacé par un implant translucide, permettant à nouveau le passage des rayons lumineux en direction de la rétine. Cette intervention chirurgicale nécessite l’expertise d’un spécialiste en ophtalmologie vétérinaire.

Il existe un test ADN fiable permettant de dépister la maladie et d’écarter les animaux atteints de la reproduction.