En tant que vétérinaires, nous sommes souvent confrontés à la question de l’acquisition d’un nouvel animal de compagnie au sein du foyer familial. Les gens nous demandant souvent, lorsqu’ils ont de jeunes enfants, si c’est une situation adaptée à l’arrivée d’un chien, d’un chat ou autre. La réponse est oui, évidemment. Sous réserve d’avoir un environnement adéquat pour bien s’en occuper (espace à lui offrir, temps à lui consacrer mais également situation financière compatible avec les soins, souhaités ou accidentels, à lui apporter), posséder un animal de compagnie en présence d’enfants ne peut apporter que des choses positives à votre vie de famille.

Vous ne savez pas quel espèce d'animal choisir ?

échangez avec un vétérinaire rapidement

  • Par écrit
  • De vive voix
  • En vidéo
Parler à un vétérinaire
Voici 6 bonnes raisons de prendre un animal de compagnie lorsque vous avez un ou des enfants :
  1. Est-ce qu’un animal permet de canaliser l’énergie de mon enfant ?

    En effet, plusieurs études ont démontré que caresser son animal de compagnie ou interagir avec lui par le regard permettait un ralentissement du rythme cardiaque et une libération d’ocytocine dans l’organisme, l’hormone du bien-être et de l’amour. Évidemment, cela nécessite d’avoir un animal sociable, relativement calme et qui apprécie les caresses (certains chats par exemple sont plutôt solitaires et ne recherchent pas ce type de contacts).
  2. Un animal favorise la pratique d’une activité physique chez votre enfant

    Les promenades en forêt, les sorties du chien en roller ou en trottinette ou tout simplement les moments de jeux dans le jardin sont favorables au bon développement de votre enfant. Une étude à même permis de mettre en évidence que pour les enfants en bas âge, la présence d’un animal dans le foyer encourageait les apprentissages moteurs et favorisaient le développement du « 4 pattes » et de la marche pour aller le caresser, l’imiter ou se coucher contre lui.
  3. Un animal permet à votre enfant d’avoir plus confiance en lui

    Un animal accepte votre enfant tel qu’il est, ce qui n’est pas toujours le cas à l’école, la crèche ou à la maison entre frères et sœurs… Quels que soient les évènements négatifs de la journée, votre chien lui fera la fête ou votre chat viendra se blottir contre lui, lui renvoyant ainsi une meilleure image de lui-même. Aussi, le fait de lui donner de légères responsabilités (remplir la gamelle d’eau, de croquettes par exemple) va permettre à votre enfant d’engranger un capital confiance non-négligeable.
  4. L’animal est le confident de votre enfant

    Les animaux sont en effet très doués pour être à l’affût de nos moindres sentiments et paraître à notre écoute lorsque nous n’allons pas bien. Si votre enfant a besoin de lui parler, les regards que votre animal lui renverra feront le reste et permettront à votre enfant de se sentir écouté voire compris.
  5. Avoir un animal augmente la sociabilisation de votre enfant

    Les interactions avec d’autres personnes seront vraisemblablement plus nombreuses en présence d’un animal de compagnie, qui est toujours un bon prétexte pour débuter une conversation.

    Nous pouvons vous aider à faire le bon choix

    échangez avec un vétérinaire rapidement

    • Par écrit
    • De vive voix
    • En vidéo
    Parler à un vétérinaire
  6. La présence d’un animal permettrait de diminuer drastiquement les risques d’allergies

    Certains chercheurs ont en effet pu démontrer que les bébés côtoyant des animaux dès leur plus jeune âge présentaient moins de risques de développer de l’eczéma ou encore de l’asthme. Le contact très jeune avec des bactéries portées sur le pelage des animaux permettrait au système immunitaire de l’enfant de se renforcer naturellement et de manière globale. Si vous aviez pour projet d’adopter un nouvel animal de compagnie, voilà qui devrait vous rassurer. N’oubliez pas de demander conseil à votre vétérinaire pour le choix de l’animal que vous allez adopter et surtout de sa race. Chaque race a des caractéristiques propres et toutes ne sont pas nécessairement adaptées à votre mode de vie ou à l’adoption avec un enfant en bas âge.