Anémie chez le chat : la détecter, la comprendre et la soigner

Dr Marion Tissier

Dr Marion Tissier

Docteure Vétérinaire diplômée de l’École Nationale Vétérinaire de Lyon.

Qu’est-ce qu’une anémie ?

Le sang des mammifères est composé d’eau, d’ions, de plaquettes, de globules blancs et de globules rouges. Les globules rouges sont des cellules dont le rôle est de fournir l’oxygène capté au niveau des poumons à l’ensemble des autres cellules de l’organisme. En effet, pour que chaque organe joue correctement son rôle, de l’oxygène doit leur être apporté en permanence par le sang. L’oxygène est donc le carburant du corps, indispensable à son fonctionnement. L’hémoglobine est le composant des globules rouges qui fixe l’oxygène. Le terme « anémie » se défini comme un taux anormalement bas d’hémoglobine dans le sang. Très souvent, l’anémie correspond donc à un taux anormalement bas de globules rouges dans le sang. Les globules rouges ayant une durée de vie limitée (d’environ 120 jours chez le chien), ils sont en permanence renouvelés grâce à une fabrication de nouveaux globules rouges par la moëlle osseuse. Le maintien d’un taux adéquat de globules rouges dans le sang est donc permis, entre autres, par un bon fonctionnement de la moëlle osseuse.

Les causes d’anémie chez le chat

Un taux anormalement bas de globules rouges dans le sang peut s’expliquer par trois grandes causes ;

  • un défaut de fabrication des globules rouges par la moëlle osseuse en cas de leucémie ou d’infection par le virus de la leucose par exemple,
  • une perte directe des globules rouges en cas d’hémorragie interne ou externe, suite à une blessure, un choc, un problème de coagulation ou au saignement d’une tumeur par exemple,
  • une destruction des globules rouges par des parasites ou par réaction auto-immune ; on parle d’hémolyse. Parmi les parasites à l’origine d’une destruction des globules rouges, on peut citer, chez le chat, l’exemple de l’hémobartonellose ou mycoplasmose. Ces petits parasites se logent dans les globules rouges et provoquent leur destruction.

Besoin de plus d'informations sur cette maladie ?

échangez avec un vétérinaire rapidement

  • Par écrit
  • De vive voix
  • En vidéo
Parler à un vétérinaire

Les symptômes d’une anémie chez le chat

Les symptômes les plus fréquemment observés en présence d’une anémie sont, chez le chat, comme chez le chien, une pâleur des muqueuses buccales et oculaires, une fatigue, de la tachycardie (augmentation de la fréquence cardiaque), un essoufflement et des difficultés respiratoires. Moins fréquemment, il est possible d’observer une jaunisse (coloration anormalement jaune des muqueuses). D’autres symptômes peuvent être présents. Ils sont fonction de la cause sous-jacente à l’anémie ; fièvre, hémorragie (présence de sang s’écoulant d’un orifice ou d’une plaie), amaigrissement, anorexie, etc.

Diagnostiquer une anémie

La confirmation clinique d’une anémie passera par la réalisation d’un hémogramme. Pour ce faire, le vétérinaire réalise une prise de sang chez le chat malade.

Par la suite, plusieurs autres examens peuvent être proposés pour identifier la cause de l’anémie diagnostiquée ; échographie, radiographie, ponction de moëlle osseuse, etc. Certains de ces examens peuvent être réalisés à la clinique vétérinaire, d’autres doivent être réalisés par des laboratoires spécialisés.

Traiter une anémie

Le traitement d’une anémie chez le chat dépend de la cause sous-jacente.

L’hémobartonellose du chat se traite par une administration d’antibiotique, généralement la doxycycline.

Un défaut de coagulation peut être secondaire à l’ingestion accidentelle de raticides. Les chats ayant accès à l’extérieur sont plus à risque pour ce type d’intoxication car susceptibles d’ingérer des rongeurs contaminés ou d’ingérer directement les granules de raticides déposés dans les greniers ou les granges. Dans ce cas, l’administration d’un antidote appelé Vitamine K1 est nécessaire pendant plusieurs semaines pour restaurer une coagulation normale chez le chat contaminé.

Le traitement d’un défaut de production des globules rouges par la moëlle osseuse est plus délicat. Le pronostic de guérison est sombre. En effet, en cas d’infestation par les virus de la leucose ou du sida du chat (virus FELV et FIV), il n’existe par de traitement efficace. Enfin, les leucémies sont des cancers. Leur traitement implique donc le recours à des traitements anti-cancéreux tels que la chimiothérapie et toutes les leucémies ne répondent pas aux traitements anti-cancéreux.

Les traitements d’une anémie sont donc très différents en fonction de la cause sous-jacente.

En présence d’une anémie très sévère, le pronostic vital de l’animal est directement engagé, c’est-à-dire que l’animal peut mourir à tout moment. Parallèlement au traitement de la cause sous-jacente, une anémie très sévère peut donc justifier le recours à de l’oxygène et à une transfusion. L’oxygénothérapie consiste à placer l’animal dans une enceinte hermétique pour lui administrer de l’oxygène. La transfusion consiste à prélever du sang chez un chat en bonne santé pour l’injecter, par voie intraveineuse, au chat anémié. Ces procédés permettent de gagner du temps, le temps que le traitement de la cause sous-jacente soit efficace et que la moëlle osseuse soit capables de refabriquer des globules rouges.

Vous avez un doute ?

échangez avec un vétérinaire rapidement

  • Par écrit
  • De vive voix
  • En vidéo
Parler à un vétérinaire

Retrouvez tous nos conseils santé pour votre chat.


 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email
30% de réduction
1 Bandana
1 T-shirt
1 Tote bag
10% de réduction
la livraison
gratuite
Jeu 100% gagnant !

illicoVeto c'est aussi une boutique en ligne d'aliments pour chien et chat.
Faites tourner notre roue de la chance et remportez des réductions, des goodies et des surprises… yeah !

  • Entrez votre email et cliquez sur le bouton.
  • Nos codes de réduction sont valables pendant 24h.
1
ut sed leo nec Sed velit, massa eleifend Aenean id