Mon chiot vomit : est-ce grave ?

Mon chiot vomit : est-ce grave ?

Le vomissement du chien assez fréquent est souvent considéré comme normal. Mais il peut vomir aussi pour diverses raisons qu’il faut savoir identifier pour mieux gérer la situation. Le vomissement traduit souvent un trouble gastro-intestinal qui peut être causé par des parasites, une intoxication, un stress important, voire une maladie plus ou moins grave. Il faut savoir aussi que, comme les chiens assez vieux, les chiots ont souvent du mal à garder les aliments.

Chiot qui vomit : savoir différencier vomissements et régurgitations

Si vomit et régurgitation semblent être la même action car il s’agit dans les deux cas de rejet d’aliment ou de liquide par la voie buccale, les causes sont souvent différentes. La simple régurgitation survient toujours lorsque le chiot a trop mangé ou qu’il a mangé un peu trop vite. La régurgitation chez le chiot survient souvent pendant le repas ou juste après. La régurgitation est donc une expulsion de substances, des petites quantités de nourritures normalement sans spasmes gastriques, sans efforts d’expulsion ni nausées. Rien de grave : il n’y a pas de raison de s’inquiéter. Toutefois, très rarement, la régurgitation pourrait être due à une affection de l’œsophage. Dans ce cas précis, seul le vétérinaire pourra déterminer la cause avec précision.

Le vomissement est donc tout le contraire de la régurgitation. Le chiot vomit parfois plusieurs heures après un repas, au moment de la digestion. Il fait un effort considérable pour vomir : des contractions de l’abdomen pour expulser tout ce que son estomac contient. Le chiot peut dans ce cas en souffrir, car les vomissements sont souvent accompagnés de douleurs. Quand votre chiot vomit, les causes peuvent être multiples.

Les causes de vomissement chez les chiots

Indisciplinés et téméraires, les chiots essayent de manger n’importe quel objet sans que vous puissiez vous en apercevoir. Pourtant, certains objets et certains aliments pouvant être toxiques pour les chiots sont souvent à leur portée et peuvent les rendre malade. Les aliments les plus courants sont les raisins secs, le chocolat ou le chewing-gum. En outre, nombreux sont les objets qui peuvent rester en travers de leur gorge, comme les os par exemple, provoquant des blessures jusque dans leur estomac, voire les intestins. Ainsi, votre chiot peut vomir à cause des allergies alimentaires ou des toxines que l’on trouve par exemple dans les produits d’entretien.

Les vomissements d’un chiot peuvent aussi être d’origine fongique et bactérienne. Les parasites, la phycomycose ou encore la salmonelle peuvent en être la cause. Dans les cas les plus graves, les vomissements pourraient être le signe de maladies, notamment si le vomi du chiot contient du sang ou si les vomissements deviennent chroniques. Dans ce cas, il est judicieux de faire appel à son vétérinaire sans tarder en notant bien tous les signes qui pourraient l’aider à établir son diagnostic : tremblement, traces de sang, difficultés respiratoires, convulsions, etc.


Plus d’information dans notre dossier

vomissement chez le chien