Mon chien se gratte, pourquoi et que faire ?

La peau des chiens, même si elle diffère de celle de l’homme de par son anatomie et son fonctionnement, joue le même rôle. Elle agit comme une barrière protectrice contre les agressions du milieu extérieur. Lorsque la peau est stimulée, abîmée, agressée, elle réagit. Des démangeaisons peuvent alors se faire ressentir. Le prurit est le terme qui désigne le fait qu’un chien se gratte. Il s’agit d’un motif de consultation très fréquent chez les vétérinaires. Les origines du prurit chez le chien sont nombreuses. Illicoveto vous donne des pistes de compréhension et des conseils sur la démarche à adopter face à ce symptôme.

Une question ? Un doute sur les démangeaisons de votre chien ? Nos vétérinaires se tiennent à votre disposition par téléphone 24/24h !

Les principales causes de prurit chez le chien

Les allergies

Au contact de certains produits tels que des shampoings, des cosmétiques, certains tissus, certaines huiles essentielles ou encore certains médicaments antiparasitaires, la peau des chiens peut s’inflammer. Il s’agit d’une manifestation allergique. Les chiens peuvent également développer des allergies à certains aliments ou à certaines plantes. Ces allergies se manifestent alors par des symptômes cutanés ; rougeurs, démangeaisons, boutons, perte de poils.

Les parasites et les piqûres d’insectes

Insectes, puces, tiques, aoûtats et autres acariens peuvent infester la peau des chiens et provoquer des démangeaisons plus ou moins importantes en fonction de la sensibilité des animaux. Sur certains chiens, il suffit de la piqûre d’une seule puce pour provoquer, par réaction allergique, des démangeaisons très intenses.

La teigne

La teigne est une maladie de peau liée à la prolifération d’un champignon sur la peau et le pelage des chiens. Cette maladie peut toucher de nombreuses autres espèces animales (chats, rongeurs, bovins…). Elle provoque une modification de l’aspect du pelage, des pertes de poils localisées et s’accompagne parfois de prurit. Il s’agit d’une maladie transmissible à l’homme mais qui n’est pas grave car elle se soigne par l’administration ou l’application de médicaments antifongiques.

Les plaies, les brûlures

La survenue d’une plaie ou d’une brûlure suite à un accident, en début ou en fin d’évolution, peut provoquer une sensation de démangeaisons chez l’animal accidenté.

Les troubles comportementaux

Certains animaux hyperactifs ou atteints d’autres troubles du comportement se grattent sans réelle raison sous-jacente. Pour autant, les lésions induites par le prurit de ces chiens peuvent parfois nécessiter l’instauration d’un traitement.

Les maladies nerveuses

La syringomyélie est un exemple de maladie nerveuse à l’origine de démangeaisons en regard du cou. C’est une maladie décrite chez le Cavalier King Charles. En général, cette maladie s’accompagne d’une vive douleur et d’anomalies de l’équilibre et de la démarche.  

Les maladies auto-immunes et les cancers cutanés

Enfin, certaines maladies auto-immunes et certains cancers cutanés provoquent des démangeaisons chez l’animal malade.

Que faire si mon chien se gratte trop ?

Si votre chien se gratte, commencez par le laver et le brosser régulièrement. Attention à utiliser des shampoings adaptés pour les chiens. Ne pas appliquer de shampoing en regard des yeux, des oreilles et de la bouche de l’animal. Bien rincer après application puis sécher l’animal en insistant sur les zones des plis et entre les doigts pour éviter que l’humidité ne reste.

Le brossage des chiens à poils longs est important et doit être réalisé régulièrement pour éviter la formation de nœuds et pour permettre à la peau de respirer.

Les chiens doivent être correctement déparasités contre les puces et les tiques notamment. Plusieurs produits existent pour prévenir ces infestations parasitaires ; comprimés, colliers, spot-on. Avant d’appliquer ou d’administrer un produit antiparasitaire, prenez toujours conseil auprès d’un vétérinaire. Attention aux produits que vous pouvez trouver en pharmacie, sur internet ou en animalerie qui sont parfois délivrés par des personnes non formées. Vérifier toujours sur l’emballage du produit qu’il est adapté à votre chien et à son poids. Certains produits ne sont délivrés que sur ordonnance.

Malgré cela, si le prurit persiste, il convient de consulter un vétérinaire.

En présence d’une plaie, puisqu’il est impossible de faire comprendre au chien que se gratter aggrave généralement les lésions, très souvent, des pansements protecteurs sont mis en place sur les plaies. La mise en place d’une collerette (carcan plastique autour du cou du chien) permet d’empêcher que le chien se gratte au niveau de ses oreilles ou de sa tête.

A propos de l'auteur

Marion Tissier - Docteur en Médecine Vétérinaire

Marion Tissier - Docteur en Médecine Vétérinaire

Le Docteur Marion Tissier travaille dans un Centre Hospitalier Vétérinaire depuis 2011, au sein d’un service de médecine interne des carnivores domestiques et NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie). Elle effectue également des remplacements réguliers dans un cabinet vétérinaire de montagne. Elle est la référente technique pour illicoVeto.
Marion Tissier - Docteur en Médecine Vétérinaire

Marion Tissier - Docteur en Médecine Vétérinaire

Le Docteur Marion Tissier travaille dans un Centre Hospitalier Vétérinaire depuis 2011, au sein d’un service de médecine interne des carnivores domestiques et NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie). Elle effectue également des remplacements réguliers dans un cabinet vétérinaire de montagne. Elle est la référente technique pour illicoVeto.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *