Mon chat vomit du sang, comment agir ?

Le vomissement est un symptôme courant chez le chat. Il peut s’agir d’un symptôme bénin lié à une intolérance digestive, à l’ingestion de boules de poils ou à une ingestion trop rapide du bol alimentaire. Attention, ce symptôme peut également être le signe d’appel d’une maladie plus grave, d’origine digestive ou non. La présence de sang dans le vomit d’un chat peut paraitre, au premier abord, comme un élément de gravité. Pourtant, cela ne présage pas forcément d’une réelle gravité. Cet article vous apporte les éléments vous permettant de mieux décrypter une telle situation.

D’où provient le sang observé dans les vomissements ?

La présence de sang de teinte rouge (dit sang « en nature ») dans les vomissements est liée à un saignement de la paroi du tube digestif, le plus souvent en regard de l’estomac. De façon plus rare, le sang peut provenir d’une autre zone du tube digestif ; bouche, œsophage ou première portion de l’intestin grêle. La présence d’un sang de couleur noire (dit sang « digéré ») dans les vomissements provient d’un saignement de la paroi du tube digestif de l’intestin grêle ou du gros intestin.

Les causes de vomissement de sang chez le chat

Les parois du tube digestif, qu’il s’agisse des muqueuses de la bouche ou de la paroi de l’intestin, en passant par celles de l’œsophage ou de l’estomac, peuvent saigner pour plusieurs raisons ; par irritation, par trouble de la coagulation ou par ulcération.

Irritation des muqueuses digestives

A force de vomir, les muqueuses digestives sont irritées et se mettent à saignoter. Il est ainsi possible de retrouver des traces de sang dans les vomissements de l’animal si ces derniers sont répétitifs. Cela ne signifie pas pour autant que son estomac est perforé ou que l’animal court un grand danger.

Trouble de la coagulation

Lorsque le système de la coagulation de l’animal n’est plus fonctionnel, des saignements spontanés, à tous les niveaux de l’organisme, peuvent être observés et, notamment au niveau gastrique. C’est le cas lors d’intoxication des chats par les raticides. En effet, ces produits contiennent très souvent des anti-coagulants. Le système de coagulation d’un chat peut ne plus être fonctionnel pour d’autres raisons ; septicémie, maladies auto-immunes, maladies infectieuses.

Ingestion d’un produit toxique

L’ingestion d’un produit toxique (plante, produit ménager, médicament non adapté au chat) peut également provoquer des vomissements de sang.

Maladies virales ou bactériennes

La présence de certains virus ou bactéries à tropisme digestif tels que le typhus provoque les ulcérations le long de certaines portions du tube digestif. Ainsi, vomissements ou diarrhées hémorragiques peuvent apparaître. Le typhus est une maladie virale potentiellement mortelle chez le chat non vacciné.

Ulcère gastrique ou oesophagite

Un ulcère gastrique correspond à un amincissement localisé de la paroi de l’estomac. Cette lésion peut être secondaire à l’administration de certains médicaments tels que les anti-inflammatoires non stéroïdiens, à la présence d’un corps étranger vulnérant avalé par le chat ou à une tumeur de la paroi de l’estomac. L’oesophagite correspond à une irritation de l’œsophage. Elle peut être secondaire à certains médicaments (doxycycline) ou au passage d’un corps étranger ou d’un produit caustique avalés par l’animal.

Perforation du tube digestif

Enfin, une perforation du tube digestif provoque saignement, vomissements et surtout une nette altération de l’état général de l’animal. Une intervention chirurgicale d’urgence est nécessaire pour sauver l’animal. Les perforations digestives sont souvent secondaires à un traumatisme important, à la présence d’un corps étranger vulnérant ou à une tumeur digestive agressive.

Comment agir face à un ou plusieurs vomissements contenant du sang chez le chat ?

S’il est possible que votre chat ait ingéré des raticides, une visite chez le vétérinaire est nécessaire. Ce dernier réalisera une prise de sang pour connaitre l’état de coagulation de l’animal et prescrira au besoin un antidote.

Un vomissement isolé, même s’il contient de petites traces de sang, sans altération de l’appétit et de l’état général de votre animal n’est pas alarmant. En revanche, en présence de vomissements répétitifs, très hémorragiques et si l’état général est altéré, il convient de consulter en urgence un vétérinaire.

A propos de l'auteur

Marion Tissier - Docteur en Médecine Vétérinaire

Marion Tissier - Docteur en Médecine Vétérinaire

Le Docteur Marion Tissier travaille dans un Centre Hospitalier Vétérinaire depuis 2011, au sein d’un service de médecine interne des carnivores domestiques et NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie). Elle effectue également des remplacements réguliers dans un cabinet vétérinaire de montagne. Elle est la référente technique pour illicoVeto.
Marion Tissier - Docteur en Médecine Vétérinaire

Marion Tissier - Docteur en Médecine Vétérinaire

Le Docteur Marion Tissier travaille dans un Centre Hospitalier Vétérinaire depuis 2011, au sein d’un service de médecine interne des carnivores domestiques et NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie). Elle effectue également des remplacements réguliers dans un cabinet vétérinaire de montagne. Elle est la référente technique pour illicoVeto.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *