Castration du chat : comment ça se passe ?

Castration du chat : comment ça se passe ?

La castration du chat et la stérilisation de la chatte peuvent être pratiquées dès l’âge de 6 mois. En quoi ces interventions sont-elles bénéfiques pour l’animal et son maître et comment se déroulent-elles ? Découvrez les réponses à travers ce petit guide.

Les avantages de pratiquer la castration du chat

Un chat non castré peut avoir des comportements gênants tels que le marquage de son territoire par l’urine dans toute la maison, les fugues qui impliquent les risques d’accident ainsi que les différentes bagarres qui augmentent les risques d’infections par les virus FeLV et FIV. Castrer un chat prémunit donc contre l’immununodéficience transmise par la morsure lors des bagarres entre chats ainsi que des maladies contagieuses telles que la leucose féline qui se transmet par léchage ou pendant l’accouplement. La stérilisation de la chatte quant à elle permet d’éviter les vocalises de jour et de nuit lors des périodes de chaleur ainsi que les gestations non désirées. La stérilisation permet aussi d’éviter totalement les risques de métrite ou infection de l’utérus ainsi que les tumeurs des mamelles. Il est important de savoir qu’après une castration ou une stérilisation, l’animal a tendance à prendre du poids puisqu’il devient plus sédentaire. Il est donc recommandé de peser régulièrement le félin et de le nourrir avec des aliments adaptés aux chats castrés.

Comment se déroule la castration du chat ?

Avant de procéder à la castration du chat ou à l’ovariectomie de la chatte (stérilisation), il faut que l’animal soit à jeun dès la veille de l’opération. C’est important pour éviter les vomissements lors de l’injection de l’anesthésie. Par contre, il est possible de lui donner à boire avant de partir à la clinique vétérinaire. Après une auscultation cardiaque, le vétérinaire lui administre des injections de morphine ainsi qu’un tranquillisant. Une demi-heure plus tard, une autre injection est faite pour endormir le félin. Avant de pratiquer l’intervention, le vétérinaire prépare le chat (rasage et désinfection). Au cas où il s’agit d’une chatte gestante ou si une anomalie a été détectée au niveau de l’utérus, le vétérinaire retire alors l’utérus en même temps que les ovaires. Une fois l’intervention terminée, un anti-inflammatoire et un antibiotique sont injectés. Le félin retourne alors en cage, où il se réveillera de façon progressive, toujours sous surveillance médicale. Le chat peut retourner à son domicile le soir même après l’opération, mais la chatte le lendemain puisque l’ovariectomie est une chirurgie abdominale. Quant aux points de suture de cette dernière, ils ne seront retirés qu’après 12 à 15 jours suivant l’opération.

Pour toute information complémentaire sur la castration de votre félin, n’hésitez pas à contacter nos vétérinaires en ligne pour chat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *