Le cancer chez le chien

Le chien, comme l’homme, peut être atteint du cancer. Le cancer est même l’une des causes de mortalité les plus fréquentes chez le chien. Comme chez l’homme, le cancer touche préférentiellement les individus âgés mais il existe des formes de cancer chez les chiots ou chez les chiens jeunes adultes. Quelles sont les différentes formes de cancer chez le chien et comment les déceler ? Est ce qu’il existe des traitements pour soigner le cancer chez le chien ? illicoVeto répond à vos questions.

L’origine du cancer et les différentes formes de cancer chez le chien

Le cancer résulte de mutations ou anomalies génétiques apparaissant à un certain stade de vie, transformant les cellules saines d’un organisme en cellules tumorales. Ces cellules tumorales peuvent se localiser au niveau d’une masse bien définie appelée alors tumeur ou peuvent circuler dans tout l’organisme lorsque le cancer affecte le système sanguin ou encore le système lymphatique.
Il existe différentes formes de cancer en fonction des organes touchés et du caractère de gravité du cancer.

On parle de cancer métastasé ou de cancer à métastases lorsque le cancer est étendu à plusieurs organes. La présence de métastases est un critère de gravité d’un cancer.
Un cancer est qualifié de bénin lorsqu’il a tendance à évoluer lentement et lorsqu’il ne génère pas ou peu de métastases.
Un cancer est qualifié de malin lorsqu’il a tendance à évoluer rapidement et lorsqu’il entraîne l’apparition de métastases sur d’autres organes.
Le cancer le plus fréquent chez le chien est le lymphome ; c’est un cancer qui touche le système lymphatique. Mais c’est également le cancer le mieux connu des praticiens et des chercheurs et pour lequel des protocoles de chimiothérapie existent et peuvent fonctionner.

Les symptômes du cancer chez le chien

Les cancers « externes » chez le chien peuvent être perceptibles à l’œil nu. On peut citer, par exemple, le cancer des mamelles chez la chienne qui se manifeste par la présence de masses palpables le long de la chaîne mammaire.

Les manifestations des cancers « internes », quant à elles, ne sont pas visibles de l’extérieur. Les symptômes perceptibles correspondent au dysfonctionnement de l’organe touché par le cancer (par exemple, des vomissements dans le cas d’un cancer de l’estomac, de la toux dans le cas d’un cancer pulmonaire, une hémorragie interne dans le cas d’une tumeur de la rate, etc.). Ces symptômes ne sont donc pas spécifiques. Un animal atteint d’un cancer a très souvent tendance à maigrir. Le suivi régulier du poids de votre animal est donc important (par exemple, a minima une fois par trimestre) pour déceler une affection chronique.

Le diagnostic du cancer chez le chien

Le vétérinaire devra tout d’abord établir un diagnostic en réalisant des examens complémentaires. Ces examens dépendent de type de cancer suspecté en fonction des symptômes observés. Il peut s’agir, par exemple, de biopsies (prélèvement d’un morceau de la tumeur pour en préciser la nature), d’une échographie abdominale, d’une ponction de moelle osseuse ou encore d’un scanner.
Une fois le diagnostic posé, le vétérinaire proposera un bilan d’extension. Ce bilan a pour but de savoir si le cancer identifié est associé ou non à la présence de métastases.

Le traitement du cancer chez le chien

Il existe trois types de traitement du cancer chez le chien ; la chirurgie, la chimiothérapie et la radiothérapie.
Si le cancer se présente sous la forme d’une tumeur qui ne touche qu’un seul organe, la chirurgie peut être envisagée dans le but de réaliser l’exérèse complète de la tumeur. C’est le cas, par exemple, de l’hémangiome de la rate pour lequel le vétérinaire proposera une splénectomie (retrait de la rate).
Pour les cancers plus « diffus », tels que le lymphome ou la leucémie, en général un protocole de chimiothérapie est préconisé. Chez le chien, la chimiothérapie consiste, comme chez l’homme, en l’administration de médicaments anticancéreux, par voie orale ou intraveineuse. Cela peut nécessiter l’hospitalisation de votre animal. Les médicaments anticancéreux détruisent les cellules cancéreuses. Les effets secondaires de la chimiothérapie chez le chien sont, en général, moins importants que chez l’homme.

Enfin, la radiothérapie peut être proposée pour détruire ou atténuer certains cancers grâce à des rayonnements qui bloquent la multiplication des cellules cancéreuses. La radiothérapie vétérinaire ne peut se faire que dans des centres très spécialisés.
Parfois, plusieurs types de traitement peuvent être associés pour le traitement du cancer chez le chien.

A propos de l'auteur

Marion Tissier - Docteur en Médecine Vétérinaire

Marion Tissier - Docteur en Médecine Vétérinaire

Le Docteur Marion Tissier travaille dans un Centre Hospitalier Vétérinaire depuis 2011, au sein d’un service de médecine interne des carnivores domestiques et NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie). Elle effectue également des remplacements réguliers dans un cabinet vétérinaire de montagne. Elle est la référente technique pour illicoVeto.
Marion Tissier - Docteur en Médecine Vétérinaire

Marion Tissier - Docteur en Médecine Vétérinaire

Le Docteur Marion Tissier travaille dans un Centre Hospitalier Vétérinaire depuis 2011, au sein d’un service de médecine interne des carnivores domestiques et NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie). Elle effectue également des remplacements réguliers dans un cabinet vétérinaire de montagne. Elle est la référente technique pour illicoVeto.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *