Asthme du chat : comment la détecter et la traiter ?

Asthme du chat : comment la détecter et la traiter ?

L‘asthme félin est une maladie broncho-pulmonaire . Comme chez l’homme, cette maladie est causée par la contraction des voies respiratoires de l’animal. L’asthme du chat apparaît soudainement chez les sujets jeunes ou d’âge moyen, Il est souvent du à des facteurs allergiques.

Quelles sont les causes de l’asthme chez le chat, comment diagnostiquer la maladie?

Dans la plupart des cas, l’asthme du chat a pour origine des problèmes allergiques. Des allergènes comme les acariens, les pollens ou encore la fumée de cigarette peuvent causer des crises d’asthme chez les chats.

Si vous suspectez une crise d’asthme chez votre animal, il est conseillé de consulter sans attendre le vétérinaire. Ce dernier procède à des examens cliniques afin de savoir si votre chat est vraiment asthmatique. Deux types de diagnostics sont possibles:

Une radiographie thoracique peut être faite pour savoir si votre chat soufre d’asthme. Par ailleurs, un lavage bronchoalvéolaire ou LBA peut être effectué sur votre chat. Cette méthode consiste à placer l’animal sous endoscopie afin d’introduire du liquide physiologique dans la trachée du chat. Récupéré quelques secondes plus tard, ce liquide permet de prélever des mucosités à l’intérieur des bronches. Ce type de diagnostic permet de connaître le type d’inflammation dont souffre l’animal. Il permet aussi de réaliser une culture bactérienne, permettant de mesurer la capacité de résistance des bactéries dans l’organisme de votre chat.

Symptômes et traitement de l’asthme félin

Chez le chat, les symptômes de l’asthme se rapprochent de ceux de l’homme.

Quelques jours avant une crise d’asthme, le chat peut se mettre à tousser. De petites toux quinteuses peuvent survenir. Pendant la crise, le chat présente des difficultés à respirer. Sa respiration est courte et sifflante. L’animal respire le plus souvent la gueule ouverte.

Si votre chat est asthmatique, le vétérinaire peut prescrire l’administration de bronchodilatateurs. Des corticoïdes peuvent aussi être recommandés pour réduire l’inflammation des bronches. Pour éviter les complications, il est conseillé de consulter au plus tôt le vétérinaire afin de commencer le traitement dès les premières manifestations de la maladie. Les chats asthmatiques nécessitent un suivi régulier pour limiter les crises. Il faut en priorité essayer de supprimer les allergènes, la poussière, la fumée de cigarette, etc.. dans les lieux fréquentés par l’animal.

Pour limiter la prise fréquente de cortisone en comprimés, il est possible de demander à votre vétérinaire de mettre en place un traitement par aérosol. Il existe en effet des chambres d’inhalation spéciales adaptées aux chats appelés Aéro kat. Ce dispositif permet à l’animal d’inhaler tous ses médicaments pour l’aider à mieux supporter le traitement.

En cas de crise d’asthme aigüe chez votre chat ou de doute, n’hésitez pas à contacter nos vétérinaires disponibles 24h / 24.