La bonne alimentation pour mon chaton

Trouver la bonne alimentation pour votre chaton est assez simple. Toutefois, pour répondre aux besoins nutritifs de votre petit animal de compagnie, suivez ces quelques conseils pour répondre à ses besoins.

Quels sont les besoins de mon chaton ?

La croissance est une période essentielle qui va conditionner toute la vie de votre animal. Le choix de l’aliment ainsi que sa quantité détermine la croissance de votre chaton

Mon chat n’est pas encore sevré

Le sevrage se situe entre 7 et 8 semaines de vie. Si votre chaton n’est pas allaité par sa mère à cette période, il est nécessaire d’avoir recours à un allaitement artificiel. A partir de l’âge d’un mois, on peut donc introduire des aliments solides (des croquettes ou une pâtée chaton de bonne qualité). Cet aliment doit être distribué à volonté. Si la transition est difficile, vous pouvez au départ mouiller les croquettes avec du lait maternisé ou proposer des aliments humides (boîtes ou sachets fraîcheur). En parallèle, il faut réduire progressivement la fréquence des biberons. La durée totale du sevrage est de 2 à 3 semaines maximum.

Il est important de savoir que les préparations à base de lait de divers animaux et d’œufs ne sont pas adaptées car leur composition est trop éloignée du lait maternel. Le risque de carences est ainsi accru. Il est préférable d’utiliser une préparation du commerce adaptée aux chatons. Les indications tels que la quantité de lait et le nombre de repas sont donnés au dos ou dans la notice des préparations du commerce.

Quel aliment choisir après le sevrage ?

Contrairement aux idées reçues, le chat est un carnivore strict, beaucoup plus que le chien. Ses besoins sont donc spécifiques et sont bien différents des autres espèces comme les chiens. C’est pour cela qu’il est impératif de choisir un aliment adapté aux chatons lors de leur croissance. Un aliment pour chiot ne conviendra pas à un chaton et inversement.

Il est également important de savoir que les besoins d’un chaton sont différents de ceux d’un adulte. Le besoin énergétique des chatons est entre 2 et 3 fois plus importants que chez un adulte en fonction de l’âge de votre chaton.

Un bon aliment pour chaton répondra donc à ses besoins spécifiques :

  • Besoin d’une forte densité énergétique pour couvrir les besoins d’entretien (c’est-à-dire le bon fonctionnement de l’organisme) et le besoin de croissance.
  • Beaucoup de protéines pour la croissance des tissus, avec une grande majorité de protéines d’origine animales (entre 80 et 90%). Le besoin en protéine animale est très important car le chat (et le chaton) ne sont pas capable de synthétiser une protéine : la taurine. Cette protéine intervenant dans beaucoup de mécanismes de l’organisme doit donc inévitablement être apportée par l’alimentation. En cas de carence, des problèmes cardiaques, oculaires et autres peuvent apparaitre.
  • Des lipides de bonne qualité, pour apporter des acides gras essentiels nécessaires notamment au développement cognitif du chaton.
  • Les glucides : ils ne sont pas essentiels pour les chatons et peuvent être mal digérés !
  • Des minéraux comme le calcium et le phosphore pour une bonne croissance osseuse.
  • Des vitamines

Quelle quantité donner à mon chat ?

Il est important de respecter les quantités, en particulier dans la phase de croissance de votre chat, afin d’éviter à l’animal de développer un surpoids ou au contraire d’être sujet à des carences alimentaires. Pour connaître la quantité de nourriture journalière à donner à votre chaton après le sevrage, déterminez son âge et son poids. La plupart des aliments pour chaton donnent au dos du paquet la quantité de nourriture à donner par jour. Pensez à peser votre chaton régulièrement afin d’adapter la quantité de nourriture à son poids et à son âge !

Il est important de respecter la nature de prédateur du chat. A l’état naturel, le chat est habitué à manger plusieurs petits repas étalés sur la journée, correspondant à des proies attrapées. Ce comportement peut aussi être observé chez les chatons ayant une mère chasseuse ! C’est pour cela qu’il est important de donner plusieurs petits repas par jour, et ce dès l’âge de chaton puis toute la vie de votre animal !

Dès les premiers mois de vie, il est possible de laisser la nourriture à volonté, et ce tant que votre animal régule sa prise alimentaire et n’est pas glouton ! Si votre animal dévore sa gamelle, il est nécessaire de donner plusieurs repas par jour afin d’éviter la prise de poids menant à l’obésité sans intervention. Petite astuce : préparer le matin dans un gobelet la quantité de croquette à donner sur la journée, et donner une petite poignée plusieurs fois dans la journée pour étaler les repas. Le recours à des plateaux de jeux alimentaires ou à des pipolino peut être une excellente solution afin d’étaler les repas et occuper votre chat !

Jusqu’à quand doit-on donner une alimentation pour chaton ?

La croissance des chats varie en fonction de la race, et des individus. On admet qu’en moyenne la croissance des chats se termine entre 9 et 12 mois. Il est donc nécessaire de donner une alimentation pour chaton, dont la quantité est adaptée au poids et à l’âge, jusqu’à 12 mois.

En revanche, l’alimentation pour chaton ne peut pas être donnée si vous stérilisez votre animal (en général à partir de 6 mois). Elle est beaucoup trop riche pour un animal stérilisé, déjà prédisposé à la prise de poids. Il faudra donc passer à une alimentation pour chat stérilisé.

Les types d’aliments pour le chaton

Pour nourrir votre chaton, vous avez différentes possibilités. Les croquettes ou les aliments en boîte sont très appréciés.

Les croquettes pour chaton

Si vous optez pour les croquettes, sachez qu’elles favorisent le massage des dents et des gencives de votre chat, retardant l’apparition de tartre. Votre animal pourra les grignoter à toute heure de la journée. Les croquettes se conservent très bien à température ambiante et ne nécessitent aucune préparation particulière. Cependant, elles contiennent très peu d’eau. Mettez en permanence de l’eau fraîche et propre près de la gamelle pour que votre chaton puisse en boire régulièrement.

Les boîtes pour chaton

Contrairement aux croquettes, les aliments en boîte sont riches en eau. Avec ce type d’aliments, votre chaton n’aura pas besoin de s’hydrater outre mesure, car la pâtée contient déjà beaucoup d’eau. Cependant, laissez toujours de l’eau propre à sa disposition. Attention cependant car la pâtée ne se conserve pas bien au cours de la journée.

Une alimentation mixte ?

Une alimentation à base de croquette et pâtée est tout à fait possible et même de plus en plus recommandée. En effet le chat est un petit buveur, son alimentation doit donc lui procurer suffisamment d’eau pour éviter les affections urinaires, en diluant les urines. Une alimentation uniquement sèche, c’est-à-dire uniquement à base de croquettes est un facteur de risque des affections du bas appareil urinaire (cystite idiopathique, calculs urinaires…). Une alimentation mixte permet de réduire ce risque en apportant plus d’eau dans la ration.

 

DAUMAS C. ENVA, 3ème année – Cours de nutrition. s. d.,.

GAST A-S. Approche zootechnique de la croissance du chaton : application en élevage. 2011,.

HORWITZ D., SOULARD Y., JUNIEN-CASTAGNA A. Comportement alimentaire du chat. In : Encyclopédie de la nutrition cliniqueféline. s. d., 441 – 477 p.

VÉTÉRINAIRE.FR LP. Aliments humides et hygiène urinaire : retour sur une évidence – Le Point Vétérinaire n° 329 du 01/10/2012 [En ligne]. Le Point Vétérinaire.fr. s. d.,. [https://www.lepointveterinaire.fr/publications/le-point-veterinaire/article-canin/n-329/aliments-humides-et-hygiene-urinaire-retour-sur-une-evidence.html] (consulté le 3/6/19a).

VÉTÉRINAIRE.FR LP. Erreurs alimentaires à éviter chez le chien et chez le chat – Le Point Vétérinaire n° 236 du 01/06/2003 [En ligne]. Le Point Vétérinaire.fr. s. d.,. [https://www.lepointveterinaire.fr/publications/le-point-veterinaire/article/n-236/erreurs-alimentaires-a-eviter-chez-le-chien-et-chez-le-chat.html] (consulté le 3/6/19b).

VÉTÉRINAIRE.FR LP. Les caractéristiques du lait chez le chien et le chat – Le Point Vétérinaire n° 291 du 01/12/2008 [En ligne]. Le Point Vétérinaire.fr. s. d.,. [https://www.lepointveterinaire.fr/publications/le-point-veterinaire/article/n-291/les-caracteristiques-du-lait-chez-le-chien-et-le-chat.html] (consulté le 3/6/19c).

 

A propos de l'auteur

Pauline Bernard

Pauline Bernard

Etudiante en 4 ème Année à l’École Vétérinaire de Maisons Alfort.
Pauline Bernard

Pauline Bernard

Etudiante en 4 ème Année à l’École Vétérinaire de Maisons Alfort.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *