Alimentation du chat : pâtée ou croquettes ?

Alimentation du chat : pâtée ou croquettes ?

Entre croquettes et pâtée, il est parfois difficile pour un maître de déterminer le type d’aliment adapté aux besoins nutritifs de son chat. En effet, elles renferment toutes les vitamines nécessaires à l’animal pour rester en bonne santé. C’est pourquoi il est conseillé aux propriétaires de choisir l’alimentation de leur chat en fonction des besoins de leur organisme.

Les croquettes : une alimentation équilibrée pour le chat

Les croquettes pour chat sont considérées comme des aliments secs en raison du manque d’eau. Elles sont constituées du mélange de viande, de poisson, de céréales et d’œufs et de quelques suppléments vitaminiques. Tous ces nutriments sont traités à haute température ce qui conduit à un phénomène d’évaporation.

Pour la santé de votre chat, il est conseillé de placer une gamelle d’eau à proximité de la gamelle de nourriture. En consommant des croquettes, le félin risque de se désaltérer rapidement bien que l’aliment comporte tous les nutriments nécessaires à un chat pour rester en bonne santé. Les croquettes permettent aux félins de conserver une bonne santé bucco-dentaire en empêchant la formation de tartre et de plaque dentaire et prévient la mauvaise haleine.

La croquette est aussi idéale pour les chats difficiles à nourrir. Comme l’aliment est enveloppé d’arôme, il a un goût appétissant et donne envie à votre animal de manger. Ce nutriment peut également être conservé plus longtemps. Pour garder ses propriétés nutritives, il suffit de le ranger dans un endroit à température ambiante.

La pâtée : un aliment hydratant indispensable

La pâtée est classée dans la catégorie des aliments humides pour les chats. Comme la nourriture est riche en eau, elle convient parfaitement aux félins sujets à des infections des reins ou de la vessie et aux chattes en période d’allaitement. Avec cet aliment, votre chat ne risque pas de souffrir de déshydratation. Pour la santé de votre chat, veuillez opter pour des pâtées faiblement dosées en sucre, mais riches en viande. Ce type de nutriment renferme toutes les vitamines indispensables au bon développement du chat.

Contrairement aux croquettes, la pâtée est proposée sur le marché par portion. Elle ne peut pas être conservée pendant plus de 24 heures. Cet aliment est également enrobé d’arômes. Vous n’aurez donc pas de mal à nourrir votre chat exigeant. De plus, il est important de servir la pâtée à température ambiante sinon le chat sera réticent si elle sort tout droit du réfrigérateur.

Ainsi vous pouvez offrir un peu de croquettes et de pâtée à chaque repas. Cela permet à votre chat de profiter des bienfaits de chacun de ces aliments. Durant l’hiver, les besoins nutritionnels du chat peuvent changer, veillez donc à bien à augmenter sa ration si nécessaire.

 

Si vous avez d’autres interrogations sur l’alimentation de votre chat, les vétérinaires de IllicoVeto sont là pour vous répondre et vous apportez leurs meilleurs conseils.

9 Réponses

  1. […] le début du processus de sevrage. Régulièrement, le chaton va en effet venir manger des croquettes avec sa mère, et ce, au détriment de son lait. Pensez donc à mettre uniquement des croquettes […]

  2. […] en fait le résultat du processus de minéralisation des plaques dentaires causés en partie par l’alimentation du chat. Selon les récentes études, la cavité buccale de nos chats abriterait pas moins de 350 espèces […]

  3. […] a moins besoin d’énergie. C’est pourquoi il est conseillé aux maîtres de modifier l’alimentation de leur animal en diminuant l’apport calorique. Pour cela, ils doivent réduire la quantité de nourriture donnée à leur chatte. Si […]

  4. […] pour ses repas : composé de deux gamelles (pour la nourriture et l’eau), celui-ci doit être aménagé dans un endroit paisible. Mieux vaut éviter […]

  5. […] dont les défenses immunitaires sont faibles. Un excès de stress ou de nervosité, une alimentation déficiente ou des parasites digestifs augmentent aussi les probabilités de transmission de ce […]

  6. […] qui peuvent parfois inquiéter ses propriétaires : vomissements, des constipations ou encore un léger appétit. Si ces signes ne s’apaisent pas au bout de quelques jours ou sont particulièrement aiguës, […]

  7. […] prévenir l’arthrose ou du moins ralentir son apparition, adaptez son alimentation en fonction de son âge et de son poids, pour prévenir les risques d’obésité et de […]

  8. […] d’appétit est un des signes principaux du mal-être de votre chat. Pour offrir une meilleure alimentation à votre chat, optez durant cette période pour de la pâtée qui hydrate davantage le chat que les croquettes […]

  9. […] à des coups reçus par l’animal, peut causer une anémie féline. Si vous nourrissez votre chat avec des croquettes contenant peu de minéraux, il est fort probable que votre chat soit également […]

Comments are closed.