Adopter un chaton : Comment se passe l’adoption d’un chat ?

Avec l’envie d’agrandir votre famille, vous souhaitez adopter un chaton. Mais connaissez vous le dicton : « les chiens ont des maîtres, les chats ont des serviteurs » ? A l’origine, la domestication du chat était pour protéger les denrées alimentaires vis à vis des rongeurs. Par la suite, ils sont rentrés dans nos maisons tout en gardant tout de même leur indépendance. « En tant que chat, je suis partout chez moi » disent-ils.

Prendre conscience des responsabilités d’avoir un chat à la maison

Suite à l’envie, le souhait, vient le moment de réflexion avant d’adopter un chaton. Tout petit et tout mignon, ils font « craquer » rapidement. Il est nécessaire tout de même de prendre conscience des responsabilités d’avoir un chat à la maison. Le chat est un animal difficilement éducable et fera ce qu’il veut quand il le souhaite.Un chat à la maison a besoin d’un minimum d’espace et de présence humaine même s’il reste indépendant. Il décidera seul s’il désire des caresses et ronronner sur vos genoux.Cependant, il vous engage à certaines responsabilités comme un lieu ou une pièce pour sa litière, un endroit dédié pour son alimentation et son eau. En général, le chat mange entre 18 et 20 fois par jour. Il est donc préférable de lui mettre sa nourriture (croquettes ou pâtée) à disponibilité constante. On le dit « goutteur d’eau » et elle doit être changée régulièrement de ce fait. Lors de l’adoption d’un chaton, il est nécessaire aussi de garder à l’esprit qu’il sera présent dans votre vie durant 12 à 15 ans en moyenne. Ce félin peut rester seul dans une maison pendant 2 voire 3 jours maximum, à condition d’avoir prévu les rations et le nombre de gamelles suffisantes pour son alimentation,son eau et ainsi que plusieurs litières.

A quel âge adopter le chaton ?

L’âge idéal pour adopter un chaton se situe entre 2 mois et 3 mois afin qu’il soit correctement sevré mais aussi que sa mère ait participé correctement à son éducation, sa sociabilisation ainsi qu’à sa propreté.Il faut aussi garder en tête qu’un chaton a besoin de jouer et d’être stimulé pour son développement et s’adapter au mieux à son nouvel environnement.

Chat mâle ou femelle ?

Ensuite vient le choix d’un chat mâle ou femelle. Les chats mâles ont plus tendance à être plus « comiques » et sûrs d’eux tandis que les femelles peuvent être plus distantes mais aussi plus affectives. Chaque félin mâle ou femelle a aussi son comportement qui lui est propre. Il faut aussi tenir compte qu’un chaton n’est pas stérilisé. En général, cela se fait vers l’âge de 6-8 mois. Le coût d’une opération est plus important pour une femelle qu’un mâle mais reste nécessaire afin d’éviter des désagréments comme les marquages du mâle ainsi que les miaulements récurrents lors des chaleurs de la femelle et sans oublier les portées non désirées.

Comment préparer son logement avant l’arrivée du chaton ?

Lors de l’arrivée de votre chaton, il est nécessaire d’anticiper certains risques pour celui-ci. Dans un premier temps, il est préférable de lui consacrer une pièce où il aura la possibilité de prendre ses repères., se trouver des cachettes ainsi que des endroits pour dormir au calme.

Le chat, par nature, est un animal « stressé » et apprécie en général très peu le changement. Il aime aussi grimper partout, sauter et explorer de nouveaux endroits. Cela peut représenter un risque comme un lave-linge resté ouvert pour une sieste, les fenêtres à battant où ils peuvent rester coincés. Certains peuvent même jusqu’à ouvrir les placards voire les portes, il est donc nécessaire d’anticiper ce genre de situations et apprendre ainsi que comprendre le caractère de votre chat. Chaque chat est différent dans son interaction avec son milieu de vie mais aussi son « serviteur ».

Les équipements à acheter

Les équipements à acheter avant l’arrivée de votre nouveau locataire :

– un bac de litière ainsi que la litière elle-même. Ils en existe différents types.

– des gamelles

– des jouets pour le stimuler. Il existe différents types mais il est aussi facile d’en fabriquer soi-même.

– une boite de transport

Avant d’adopter un chaton, il faut bien prendre conscience que cela a un coût. (accessoires, litière, alimentation mais aussi soins vétérinaires)

Ce qu’il faut savoir sur la santé du chaton avant de l’adopter

Lors de l’adoption d’un chaton et par la suite garder un chat en bonne santé, il est nécessaire de prévoir une alimentation adaptée à son âge dès 2 mois puis 6 mois. A partir d’un an, celle-ci pourra passer sur des gammes alimentaires « adulte ». La transition lors des changements d’aliments doit se faire progressivement sur plusieurs jours en mélangeant les différents gammes de nourriture. Une première visite chez le vétérinaire doit être effectuée vers l’âge de 2 mois afin d’y effectuer la primo-vaccination ( typhus coryza ) et vérifier l’état de santé général. Une seconde visite aura lieu 3 semaines-1 mois après pour valider une immunité complète et que votre félin soit protégé de certaines maladie virale. Une prise de sang peut aussi être envisagée afin de vérifier son statut Fiv-Felv positif ou négatif qui sont deux maladies virales provoquant une baisse des défenses de l’organisme. Ces deux maladies sont transmissibles entre les chats par morsures, griffures ou par la salive mais non-transmissibles à l’homme. Une identification par puce électronique avant l’âge de 7 mois est une obligation légale. Elle se fait par injection sous la peau au niveau du cou. Elle permet de retrouver votre compagnon s’il s’égare. Un vermifuge est aussi nécessaire à donner pour lutter contre les vers ronds et plats ( cestodes – nématodes ) tous les mois à partir de 2 mois jusqu’à 6 mois. Ensuite tous les 3 mois « à chaque changement de saison » et sans oublier la lutte contre les puces , qui doit se faire tous les mois sous forme de pipettes ou de comprimés. Attention, certains anti-puces donnés aux chiens peuvent s’avérer mortels pour votre félin. Il est toujours préférable de demander conseil à votre vétérinaire lors des premières visites vaccinales afin que votre compagnon ait une vie heureuse, affectueuse et la plus longue possible.

A propos de l'auteur

Marion Tissier - Docteur en Médecine Vétérinaire

Marion Tissier - Docteur en Médecine Vétérinaire

Le Docteur Marion Tissier travaille dans un Centre Hospitalier Vétérinaire depuis 2011, au sein d’un service de médecine interne des carnivores domestiques et NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie). Elle effectue également des remplacements réguliers dans un cabinet vétérinaire de montagne. Elle est la référente technique pour illicoVeto.
Marion Tissier - Docteur en Médecine Vétérinaire

Marion Tissier - Docteur en Médecine Vétérinaire

Le Docteur Marion Tissier travaille dans un Centre Hospitalier Vétérinaire depuis 2011, au sein d’un service de médecine interne des carnivores domestiques et NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie). Elle effectue également des remplacements réguliers dans un cabinet vétérinaire de montagne. Elle est la référente technique pour illicoVeto.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *